AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 17
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2012
→ AVATAR : jones.
→ CREDITS : riddle, tumblr
→ LOCALISATION : détécé.
CALL IT WHAT YOU WANT
blabla.


MessageSujet: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 5:16




Auraleen Castiel Bridgestone

« don't stop color on the walls »


ÂGE: vingt-deux ans. DATE DE NAISSANCE: douze janvier. LIEU DE NAISSANCE: Lawn, au fin du fin fond tu trou du cul du Texas. STATUT SOCIAL: error 404 page not found. quoique. ARME CHOISIE: les cartes rasoir. MÉTIER: acrobate aguerrie, funambule, gymnaste professionnelle, engagée dans un cirque itinérant. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: observatrice, créative, déterminée, têtue, lunatique, instable, calme (la plupart du temps du moins), curieuse, tête brûlée, inconsciente du danger, fouineuse, discrète, silencieuse, secrète. CÉLÉBRITÉ: felicity la sublime.



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : J'étais censée continuer. Sans mon sport, sans mon art, je n'étais plus rien, alors j'ai revêtu mon dernier costume, mon dernier justaucorps noir et doré, je suis allée me percher sur le toit d'un immeuble. J'ai pensé une dernière fois à Phileas, j'ai murmuré au vent que je l'aimais, et j'ai sauté. J'ai eu l'impression de voler, un moment, je me suis amusée à faire des figures, puis la gravité m'a rattrapée et le choc avec le sol a soufflé ma conscience. Les yeux vitreux, le crâne fracassé et les os disloqués, une chute d'environ 18 étages, elle est belle malgré le sang qui commence à imbiber son si joli costume de scène. Elle est maquillée, coiffée, elle a tout préparé à la façon de Dalida, mais une larme, sa dernière larme de regret, roule sur sa joue et emporte son mascara. Parce que sa dernière pensée a été pour Phileas et, quelques secondes avant l'impact, elle s'est demandé ce qui lui a pris de faire ça, elle s'est demandé pourquoi elle ne l'avait pas laissé la remonter vers le haut et elle s'en est voulu de l'abandonner aussi lâchement. Délicieux frisson de regret.

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : Observer, laisser faire. L'instabilité du pays des Merveilles, on peut rien y faire, on peut juste observer et attendre que ça se calme. Ou que ça sombre dans le néant. Indifférente, observatrice, adepte du je-ne-me-mouille-pas. Juste regarder les choses se faire et se défendre au cas où, ne sait-on jamais après tout. Ce n'est certainement pas Castiel qui va essayer de sauver ce coin qu'elle n'apprécie pas plus que ça.

QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : C'est haut, c'est blanc, y'a presque jamais personne et moi, je peux m'amuser à faire de l'escalade ou de la descente. Finalement, c'est pas si mal comme coin. La Falaise blanche. Si vous la cherchez, commencez par fouiller dans ce coin.


∆ son don d'observation est absolument ahurissant et est doublé d'une excellente mémoire. en réalité, elle souffre du syndrome dit de mémoire photographique, qui est une forme d'hypermnésie. elle observe, enregistre, analyse et classe soigneusement dans un coin de son esprit, presque à la façon d'un disque dur. ∆ paradoxalement, elle est également atteinte d'un trouble du déficit de l'attention qui fait qu'elle est extrêmement compliquée à suivre et à gérer. elle a tendance à passer du coq à l'âne ou alors à décrocher en plein milieu d'une conversation. ∆ elle pratique la gymnastique à peu près depuis qu'elle sait marcher sans se casser la figure tous les dix mètres. elle possède une souplesse digne d'une contorsionniste. ∆ c'est une adepte des sports extrêmes. parachute, moto cross, escalade, elle a fait à peu près tout et n'importe quoi. ∆ elle déteste parler d'elle-même. ∆ elle mange très peu. généralement, c'est parce qu'elle oublie, donc elle saute des repas sans s'en rendre compte. ∆ elle n'a jamais vraiment connu ses parents. son père, déjà, a foutu le camp avant sa naissance et sa mère ne s'est jamais occupée d'elle. ∆ elle a toujours vécu avec la troupe, une véritable bohémienne dans l'âme donc. ∆ en conséquence, elle n'est jamais allée à l'école. elle a tout appris toute seule, en pure autodidacte. ∆ elle a perdu sa virginité relativement tôt - quatorze ans à peine - et a tendance à s'envoyer en l'air avec le premier mec qui en a envie.



Dernière édition par A. Castiel Bridgestone le Lun 25 Juin - 18:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 17
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2012
→ AVATAR : jones.
→ CREDITS : riddle, tumblr
→ LOCALISATION : détécé.
CALL IT WHAT YOU WANT
blabla.


MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 5:18



i thought mothers were supposed to raise their children. guess i was wrong. i'm always wrong when it's about the woman who gave birth to me.


Haute silhouette élancée, courte crinière de mèches brunes et folles auréolant son visage, yeux vert feuillage froids et sévères, corps moulé dans une étroite tenue de cuir composée d'un pantalon et d'un corset rehaussant joliment sa poitrine. Voilà à quoi ressemblait la dresseuse de fauves du Cirque Itinérant de la Comète en cet instant, toisant de tout son mètre 86 la fillette de quatre ans qui lui faisait face. Eleanor Whitaker était mécontente. Très mécontente. « Qu'est-ce que je t'avais dit ? » La gamine resta silencieuse, la tête soigneusement baissée sur ses chaussures et les bras croisés dans son dos. « Je t'ai répété mille fois de ne pas m'appeler maman, Castiel ! Ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre pour une gamine de ton âge ! » Eleanor avait haussé le ton. Très haut. Castiel enfonça sa tête encadrée de longues boucles brunes dans ses épaules sans répondre. « Je t'ai peut-être donné la vie, ma petite, mais tu n'es pas et tu ne seras jamais ma fille, c'est bien compris ? Plus jamais de maman ou tout autre mot du genre ! »

dix ans plus tard.
« Pépé Loyal ? » La jeune fille se hissa souplement sur une caisse à côté du vieil homme - soixante, peut-être soixante-dix ans - habillé du traditionnel costume de monsieur Loyal - jaquette rouge, gants et pantalon blancs, bottes d'équitation noires. L'aïeul lui renvoya un regard chocolat pétillant et paternel sous le bord de son haut de forme noir, tout en rajustant son noeud papillon. « Qu'est-ce que tu veux, fillette ? Tu as peur pour ton premier numéro ? » Castielle fit non de la tête. Elle n'avait que treize ans mais elle était confiante. Elle était d'ailleurs magnifique dans son justaucorps vert et argent qui la faisait ressembler à une elfe tout droit sorti des forêts irlandaises. « Dis... toi, tu dois bien savoir pourquoi Eleanor me déteste, non ? J'ai beau être sa fille, elle ne m'a jamais élevée. Elle ne me parle que pour m'engueuler, et encore. » Loyal - de son vrai nom Andrew Lockwood - fronça les sourcils et caressa pensivement sa moustache soigneusement peignée. « Je suis sûr que dans d'autres circonstances elle t'aurait donné tout l'amour que tu mérites, Cassie. Mais... Elle était sincèrement amoureuse de ton père. Malheureusement, elle est tombée enceinte. Une grossesse imprévue. Ton géniteur a pris peur et a refusé d'assumer ses responsabilités. Il a abandonné ta mère... Aujourd'hui, malheureusement, tu en paies le prix. » Il y eut un long silence. Elle comprenait mieux, maintenant. Elle n'avait jamais été une enfant désirée. Heureusement qu'elle avait vu le jour au coeur d'une troupe de cirque soudée qui lui avait servi de famille. Elle poussa un soupir et s'étira longuement. « Merci, pépé Loyal. C'est plus clair, au moins. » Un sourire et elle fila s'échauffer pour le numéro de voltige qui l'attendait, passant ainsi un dernier détail sous silence. Elle aurait aimé parler de la perte de sa virginité toute récente avec sa mère, la dresseuse, mais elle était à peu près certaine qu'elle la traiterait de fille de joie.





it seems i've got nothing left to lose but my own life. that's great. no chains anymore. freedom. total freedom. that's freaky frightening.


six ans plus tard.
« Pépé Loyal t'as pas le droit de faire ça, t'as pas le droit de me virer comme ça du cirque à cause de mes poignets ! T'as pas le droit ! » Les larmes aux yeux, la jeune Castiel âgée de vingt-et-un ans suppliait le vieillard du regard. Celui-ci poussa un long soupir et se passa une main fatiguée sur le visage. Il paraissait avoir dix ans de plus, soudainement. « On s'est occupés de tout, Cassie. Tu as un appartement sur Piccadilly Circus, et on t'a dégotté un boulot de professeur dans un club de gym pas loin. Tu verras. Tu seras bien... » La brune serra les poings et les mâchoires. Les larmes menaçaient de couler. « Mes tendinites et mes fractures à répétition ne m'empêchent pas de m'occuper des animaux, Andrew ! Pourquoi tu me fous à la porte ? Explique-toi ! » Andy poussa un long soupir. Il s'était servi des blessures répétées de la jeune femme au cours des derniers mois pour expliquer sa décision. Mais il lui devait la vérité. « Ce n'est pas moi qui te fous à la porte, Castiel. C'est Eleanor. C'est elle la propriétaire de la Comète et je ne peux rien dire là-dessus. »

trois mois plus tard.
Il avait suffi d'une rencontre après son boulot quotidien au club de gym pour changer le cours de sa vie. Ce grand dadais planté au milieu de la rue, l'air choqué, bousculé par les passants sans ménagement. Ce fut lui qui changea tout. Poussée par sa curiosité naturelle, Castiel s'approcha et commença à poser des questions. Hé. Tu vas bien, gars ? Pas de réponse. Il semblait trop choqué. Elle se permit de lui tapoter légèrement la joue, remarquant au passage qu'elle faisait grise mine à côté de lui, avec son petit mètre 59. Ca va ? T'es dans l'monde réel ? Hochement de tête. On dirait que t'as vu un fantôme. Et la pluie qui se mit à tomber d'un coup en les trempant presque immédiatement jusqu'aux os. Suis-moi ! J'habite pas très loin d'ici, on sera à l'abri ! Elle attrapa sa main sans plus de cérémonie et le tira à sa suite dans Piccadilly Circus, jusqu'au petit immeuble un peu branlant mais confortable où elle vivait depuis maintenant deux mois. Ils rentrèrent comme des furies.

« On est au septième étage. Tu vas te casser la gueule. » Castiel se contenta d'un vague sourire, un peu triste peut-être. En débardeur et simple shorty, les cheveux encore humides plaqués sur ses joues, elle observait la pluie tomber, perchée sur un rebord de fenêtre large de quinze centimètres, pas plus. « J'ai joué les équilibristes sur beaucoup plus fin que ça, je te rassure. » Elle tira sur sa cigarette, tendit son paquet à Phileas, puisque c'était ainsi que l'inconnu tatoué se prénommait. Il y eut un moment de silence. « T'as un endroit où crécher ? » Dénégation de la tête. Elle s'installa correctement dans son coin de fenêtre. « J'ai une piaule de trop. Tu peux rester ici, si tu veux. Ca me dérange pas. » Pourquoi lui faire cette proposition à lui ? Peut-être parce que tout dans son attitude clamait qu'il avait besoin d'aide et qu'elle était en mesure de la lui apporter... peut-être...

deux mois plus tard.
« Putain de temps de merde, pays d'mon cul ! » La bordée de jurons impressionnante tira la maigre attention de Castiel hors de son jeu en cours, en l'occurrence Tomb Raider Underworld. Elle interrompit momentanément son combat contre un Kraken qui l'avait déjà envoyée sur les roses quatre fois d'affilée. A croire qu'il n'aimait pas les brunes à forte poitrine. « La pluie ? » « Qu'est-ce que tu veux que ce soit d'autre. » Elle haussa les épaules tandis qu'il entreprenait de se déshabiller, en plein milieu du salon. Comme à son habitude, la brunette pencha la tête sur le côté en l'observant fixement. Elle aimait suivre le tracé des tatouages sur sa peau du bout des ongles, le soir. Mais là, c'était plutôt la course des gouttelettes d'eau le long de son torse qui l'intéressait. Cette eau qui glissait sur son ventre jusqu'au tissu rêche de son jean... Elle se mordilla la lèvre en détournant le regard, tout en se faisant la remarque qu'entre la séance de strip tease improvisé de Phileas et sa tenue très légère qui se résumait à un caraco trop court en tissu fluide et un slip brésilien (comme à chaque fois qu'ils n'étaient que tous les deux à la maison), ils pouvaient absolument passer pour le petit couple prêt à s'envoyer en l'air. Elle retint un soupir. Si elle savait parfaitement ce qu'elle ressentait pour son colocataire - une très forte amitié qui s'était transformée peu à peu en un amour puissant, presque dévorant - elle n'avait aucune idée quant à ce que lui ressentait pour elle. Et ça lui faisait peur. Plongée dans ses pensées, elle ne l'entendit pas s'approcher et sursauta violemment en sentant son souffle contre son oreille. « Phileas, je déteste quand tu fais ça, tu sais ? » Mais son expression lui retira toute envie de plaisanter.
Dix minutes plus tard, ils étaient quasiment nus sur le canapé et s'embrassaient comme des possédés, comme si leur vie même en dépendait.





you fucking son of a bitch, couldn't you just shut the fuck up and let me think about the situation ? sweet jesus, i love silence.


jour j. mort de castiel bridgestone.
Les jambes pendant dans le vide, Castiel s'était assise sur l'extrême rebord d'un toit d'immeuble de Londres. Le regard perdu dans le vide, elle faisait tourner sa bague de fiançailles autour de son annulaire droit. Les souvenirs l'envahissaient. « Je t'aime, Phil. » « J'ai envie de te faire l'amour là tout de suite. » « Viens, on passe à l'arrière de la voiture. » Un autre jour. C'était un mois auparavant. A peine. « Dis. Ca te dirait pas de m'épouser ? Je sais que ça fait pas longtemps, ça fait que quatre mois, mais je veux que tu deviennes ma femme. Madame Orwell. Non ? » Il lui avait passé la bague au doigt. Un joli solitaire qui avait dû lui coûter les yeux de la tête. Mais Phileas, même avec tout l'amour qu'il pouvait lui porter, même avec tout l'amour qu'ils pouvaient se porter, était maintenant incapable d'enrayer le cancer qui gangrénait son corps et empoisonnait son esprit petit à petit. Elle se fit la réflexion qu'elle aurait dû aller consulter un psy plutôt que lui. Elle n'en pouvait plus. Elle avait trop besoin de la gymnastique, elle avait trop besoin de ce sport qui l'avait faite tenir droite pendant que sa mère l'insultait et l'agressait, elle en avait trop besoin. Huit mois qu'elle n'avait plus fait ne serait-ce qu'un équilibre. Elle observa un long moment ses poignets tenus en place par d'épais bandages serrés au maximum. Tout ça à cause de deux poignets incapables de soutenir son poids. Péniblement, Castiel finit par se remettre sur pied et se tint un instant face au vide. Parfaitement maquillée, les cheveux rassemblés en un chignon tressé, elle était magnifique dans sa tenue de scène, un justaucorps noir et doré, semé de paillettes, qui lui faisait comme une seconde peau. Elle inspira profondément, se laissa finalement tomber vers l'avant. C'est la chute. Longue et courte à la fois.
Pas une seule fois, elle ne décolla ses lèvres de cette bague qui serrait son annulaire droit.

un temps indéfini plus tard.
« Ouch ! Tu peux pas regarder où tu t'écrases, non ? J'suis pas un airbag ! » « Et agresser les pauvres nanas qui viennent de subir une chute libre, ça te prend tous les jours, connard ? » Castiel releva la tête pour fusiller l'inconnu du regard. Grand, brun, sourire charmeur et barbe de trois jours, il lui rendit son regard noir sans se démonter. Ca commençait bien. Finalement, la jeune femme remarqua qu'elle était proprement étalée sur l'homme et accepta de se relever en s'époussetant dignement, le menton fièrement relevé.
Son esprit, lui, travaillait à toute vitesse. Elle ne comprenait pas ce qui s'était passé. Elle était censée être morte, bien morte, emballée dans un caisson de la morgue du coin. Elle observa ses mains, tâta soigneusement son cuir chevelu. A priori, rien du tout. « Je pige pas. J'ai été bousculé dans la rue et je me suis pris un piano à queue sur le coin de la figure, je devrais être entre quatre planches à l'heure qu'il est ! » pesta l'inconnu en plissant furieusement le nez. « Exotique. J'ai préféré me jeter du haut d'un immeuble. » Il y eut un silence. « Complètement débile. T'as quel âge ? Dix-neuf ? Vingt ans ? Tu devrais être en train de t'éclater en boîte avec ta bande de potes, espèce de stupide gamine pourrie gâtée ! » « Tu connais rien de ma vie alors pas pitié, ferme ta putain de gueule et laisse réfléchir ceux qui ont un peu plus qu'un QI digne d'une huître pas fraîche ! Bordel de merde ! » Ca commençait bien. Castiel marmonna quelque chose de totalement incompréhensible en se passant une main lasse dans les cheveux. Elle était fatiguée. « Mouais. T'es bonne, c'est déjà ça. Plus jolie à mater et plus agréable à tripoter qu'à entendre, j'parie. » La gifle partit toute seule. « Putain d'enculé ! Va te faire foutre ! » « Au fait, tant qu'on y est j'm'appelle William. Si on est coincés que tous les deux, autant faire connaissance, non ? »




HORS-JEU


PSEUDO: panda. comme la meuf qui a fait le design. normal, c'est moi. AGE: seventeen. COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? lolilol, question rhétorique. COMMENT L'AS-TU DÉCOUVERT ? question rhétorique bis. ACTIVITE: quotidienne - sauf demain, demain chuis en oral CODE DU REGLEMENT: alice's madness. genre on avait pas capté qu'elle était frappa-dingue cette gamine '-' UN MOT POUR LA FIN ? CEYMAL.



Dernière édition par A. Castiel Bridgestone le Lun 25 Juin - 18:14, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 5:29

" CEYMAL " effectivement hein ! Arrow
Ceci dit j'ai quand même hâte de voir ce que tu nous réserve ma couetch. :hunhun: En plus tu bosses au cirque, je vais t'aimer, très fort. Arrow BIENVENUUUUUE. :11:


Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 17
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2012
→ AVATAR : jones.
→ CREDITS : riddle, tumblr
→ LOCALISATION : détécé.
CALL IT WHAT YOU WANT
blabla.


MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 5:31

HAHAHAHAHAHA ! ce que ma fiche réserve, c'est une bonne question. Enfin, de la bizarrerie mentale c'est sûr, mais en dehors de ça Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 8:23

Bienvenue ! :11:
Ton avatar est super chouette :3



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

le pays des merveilles, reste amoché dans ton coeur

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 958
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 24/08/2011
→ AVATAR : Mary Elizabeth Winstead
→ CREDITS : Mistaken
→ LOCALISATION : Sous les pétales … euh quelque part … dans le Jardin fleuri je dirais
PLEASE DREAM SOFTLY
SWEET SLEEPING BEAUTY
N'importe quel sot peut dire la vérité, mais il faut qu'un homme soit un peu sensé pour savoir bien mentir.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Naïve – Faussement cynique – Créative – Bornée – Réservée – Têtue – Minutieuse – Paranoïaque – Menteuse – Complexée – Observatrice – Cultivée – Givrée – Pointilleuse – Pétillante – Sauvage – Instable – Cireuse de pompe
Inventaire: Ombrelle & Maillet de Croquet

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 9:07

Haaan J'adore le titre de ta fiche Laughing Je sens que ton personnage va être sympa !
Bonne chance pour ta fiche et bienvenue !
Au fait génial ce graphisme que tu nous as fait :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dpalternatif.com/
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 17
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 25/06/2012
→ AVATAR : jones.
→ CREDITS : riddle, tumblr
→ LOCALISATION : détécé.
CALL IT WHAT YOU WANT
blabla.


MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 9:18

OHMYGOD OHMYGOD PHILEAS RESERVE-MOI UN LIEN DE FIFOUS DES BOIIIIIIIIIIIIIS, bordel de putain de sa maman en string de guerre à paillettes vertes violettes et dorées, RIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICK !
*RIP Castielle, décédée d'une crise d'hystérie groupiassique aiguë derrière son pc. On te regrettera.*

AHEUM, je me calme (aa) merci à vous deux *-*
Haha, Veny, mon titre ce sont des paroles d'une chanson de Foster the People (Don't stop color on the walls pour les connaisseurs) Laughing Et je vous en prie pour le design :15:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 9:45

Héhé, pas de soucis, je te garde ce que tu veux (un lien de fifou des bois de préférence !) ! Cool
Ah ouais, et en passant, j'adore trop le design que t'as fait :bril:



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 10:35

BIENVENUE. I love you
Ton pseudo + ton vava = :bed: :bave:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

on peut changer en bien ou en mal

→ MESSAGES : 98
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/06/2012
→ AVATAR : Taylor Momsen
→ LOCALISATION : Pouff.. C'est dur de savoir où on est dans ce monde de fou.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Mystérieuse - Manipulatrice - Froide - Rebelle - Patiente - Rusée - Intelligente - Drôle/Sarcastique - Franche - Séductrice - Souriante - Énergique.
Inventaire: Ombrelle & Glaive Vorpalin

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 10:50

Bienvenue à la personne qui a choisi un superbe avatar et qui as fait ce magnifique design ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Lun 25 Juin - 20:41

Très jolie fiche, personnage intéressant et nom de dieu, vous allez faire un super couple avec Phildefer. I love you



Le chapelier fou
what have you done ?

Nous sommes en retard pour le thé ! Par chance, tu as atterri dans mon groupe à moi. Oui, le chapelier fou que je te dis ! Tu fais parti de ceux qui n'ont plus que de la folie dans la tête et de l'imagination entre les mains. Tu es ... fou, comme moi, comme eux, comme tout le monde dans le monde, n'est-ce pas ?! Prends garde à toi, car ta folie pourrait te mener à ta perte. Quoi qu'il en soit, pour le bon fonctionnement de la suite, je te conseille vivement de signaler ton avatar pris, mais aussi de remplir ta feuille de personnage. Par la suite, tu pourras faire tes liens et tes topics. Si jamais il y a un soucis, les absences sont là.

Quoi qu'il en soit, j'admire ton courage d'être venu ici, le monde distordu de la pauvre Alice. Monstres et bêtes sans noms te suivront partout. Mais si tu as choisi de faire parti de l'aventure, ce n'est pas pour rien. Je te souhaite bonne chance, A. Castiel Bridgestone et surtout, ne meurs pas ... A nouveau.



Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Mar 26 Juin - 5:01

AAAAAAAAAAH :11: :9: :5: :6: :10: :19: :kiss: :danse: :OMD: :douche: :câlin3: :youpii:
S'cusez c'est l'émotion x)



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Mar 26 Juin - 22:46

-Appoline, toujours en retard Arrow- BIENVENUE ! I love you felicity. :bril: et puis funambule, c'est un très beau métier. I love you



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 25
→ MESSAGES : 227
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/06/2012
→ AVATAR : abbey lee.
→ CREDITS : heartlessSCREEN.
→ LOCALISATION : la falaise blanche.

MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   Mer 27 Juin - 10:39

Comme Appo, je suis à la bourre. Mais bon vaut mieux tard que jamais hein Arrow Felicity est très belle ! Bienvenue à toi et amuse toi bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'M GONNA KICK UNTIL I NEED NEW SHOES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» .i'm gonna kick his ass
» Move or I'm gonna kick your ass ft. Min Woo
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT HAVE YOU DONE ALICE ? :: GESTION / EVOLUTION :: Registre du Pays des Merveilles :: Tiens donc, viens boire une tasse de thé !-