AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.    Lun 9 Juil - 19:18




Anthony dit " Tony " Adam Lander.

« Parfois, la seule façon de réussir, c'est de poursuivre même si le corps et l'esprit protestent. »


ÂGE: Dix-sept ans, tout juste. DATE DE NAISSANCE: Un 21 décembre neigeux. LIEU DE NAISSANCE: A Londres. STATUT SOCIAL: Célibataire. ARME CHOISIE: Des cartes rasoirs, qu'il n'utilise que très rarement, préférant prendre la fuite, surtout depuis qu'il a perdu son parapluie, qui le protégeait. MÉTIER: Lycéen. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: Naïf - Téméraire - Émouvant - Fidèle - Créatif - Irresponsable - Solitaire - Susceptible - Rêveur - Humain - Rapide - Docile - Brouillon - Impatient - Rusé. CÉLÉBRITÉ: Harry Styles, bien que je suis encore un peu indécise. Si vous avez des idées à me proposer, je suis tout ouïe.



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : Miss Marie Mack, mack, mack, vêtue de noir, noir, noir, à un couteau, teau, teau, planté dans l’dos, dos, dos. Elle respire plus, plus, plus, elle sourit plus, plus plus. Elle te supplie, plit, plit, elle veut mourir. Tu la regardes, elle et ses sourcils froncés, sa bouche grande ouverte. Stupéfaction. Elle semble vouloir te dire « Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas réel, la scène va se rejouer à l’envers, et je serais à nouveau sur mes pieds. » Mais c’est faux, tout n’est que mensonges, pures calomnies. Même son amour pour toi, sa passion. Elle t’a menti, et c’est mal de mentir, surtout à toi, parce que tu ne le mérites pas. Elle ne mérite pas se qu’il lui est arrivé non plus, mais c’est trop tard à présent. Ce qui est fait est fait, personne ne peut revenir en arrière, comme il ne peut rattraper le temps perdu. Les paroles de cette chanson morbide te trottent encore dans la tête, comme cette phrase, que tu te répètes sans cesse. Les morts ne racontent pas d’histoire. Elle n’a aucun sens, mais tu l’aimes bien pour sa consonance. Morts, histoire. Ces deux mots s’accordent à la perfection. Si Marie ne t’avait raconté des mensonges, si elle t’avait dit où elle allait, qui elle rejoignait, tu aurais pu la sauvé. Mais l’histoire ne s’est pas jouée comme cela, et elle en a payée le prix fort. Toi aussi, toi qui n’étais impliqué dans ses marchés sordides, qui lui a coutée la vie. Dommage pour elle, dommage pour toi, mais avances, et ne te retournes pas. Suis ce dicton, pour préserver le peu qu'il te reste.

Tu es partis la chercher, parce qu’elle t’avait appelé, bêtement. Un coup de fil, un simple coup de fil peu changer une existence, ou la réduire fortement. Le coup de fil de la mort. Cela te fait presque rire, maintenant que tu en parles la tête refroidie, sur le pavé dur et froid. Tu lui as dit un jour que tu mourrais pour elle, c’est vrai. Tu tiens toujours tes promesses, Adam, elle non. Trahison, mensonge, mensonge, trahison. Ces mots sonnent creux, vides de sens à présent. A quoi bon t’acharner sur ces derniers, cela ne vaut plus la peine, tu es mort. Et pourquoi es-tu mort ? Parce que tu l’aimes, Adam, et que tu as essayé de la sauvé. Cela ne fait quand même pas de toi un héros, tu n’en as pas l’étoffe. Ils t’ont frappé par derrière. Une seule balle, tu n’en valais pas plus. Quand tu repenses à cela, tu te dis qu’elle était sûrement de mèche avec eux, elle t’a amené dans un piège, et toi, tu t’y es engouffré comme un idiot. Ils t’attendaient, patiemment, avec leurs flingues et des kilos de cocaïne. Mais ce n’est pas ça, du tout. Elle était juste aussi naïve que toi, ta petite trainée des bas fonds. Elle se droguait comme un homme, et ils la livraient. Toi, toi, tu ne voyais absolument rien, et ça ne te dérangeais pas. Jusqu’au soir où la réalité t’a frappé, durement, âprement. Tu as enfin ouvert les yeux, ceci dit, tu les as vite refermés.

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : Dans le désert, tu as vu une créature nue, bestiale, accroupie sur le sol. Elle tenait son cœur dans ses mains, et le dévorait. Tu lui as dit « Est-ce bon, l'amie ? » C'est amer, amer, t’a-t-elle répondu. « Mais je l'aime, parce qu'il est amer, et parce que c'est mon cœur. » C’est exactement ce que tu ressens ici. Ce pays n’est qu’illusion, ce n’est qu’un rêve. Les morts rêvent-il ? Ou joues-tu une vie, une vie de survivant, que tu aurais voulu être, avant ? Tu n’en sais rien, tu as beaucoup d’idées sur cela. Elles ne tiennent pas toutes debout. Envoi-t-on les morts ici, après leurs passages à l’état d’esprit ? Pourtant tu sembles être toi, toi mort, mais tu restes le même quand même. Tu as même l’impression que ton cœur bat encore, faiblement, pour elle. Encore. L’amour véritable ne meurt jamais. Tu ne sais pas a qui te fié, a quoi te raccrocher, alors tu as enfin pensé que ce monde n’existe que dans tes pensées. Et tu l’aimes, parce qu’il provient de ta boite crânienne. Même si il est dur, âcre, cinglant, dangereux. De toute façon, rien ne peut être pire que la mort, et ceci n’est pas réel. Fermes les yeux sur son côté amer, et ne prend que le bon, les merveilles. Tu continues d’avancer. Pourquoi ? Tu n’en as aucune idée. Pour voir où il te mène ? Sûrement.

QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : Tu as toujours aimé nager. Sentir l'eau sur ton corps, les embruns à ton visage, c'est l'une des choses qui constituait à ton bonheur. Arrivé au pays des merveilles, tu as essayé de retrouver ce petit bonheur, mais en arrivant à la rivière de larmes, tu n'as point voulu t'y baigner. Ce n'est pas ce qui t'as empêcher de rester des heures sur la rive, à contemplé ces eaux mystérieuses. Elle dégage une puissance qui te pousse à y entrer, mais jamais tu n'as été assez fou pour le faire. Pas encore, du moins. C'est un endroit que tu apprécies pour sa magie, tu ne vois pas ton reflet, la personne que tu es à présent. Il t'arrive d'y rester des heures entières, à l'ombre d'un grand arbre, un semblant de calme.


∆ Ces cheveux abondants ne le dérange pas du tout, comme on pourrait le croire, il en est - était, du moins. - même fier. ∆ Il a une manie de se ronger les ongles. ∆ Si on n'est pas content pour lui cela n'importe que peu, il sera toujours content pour lui. Au moins un. ∆ Il n'a aucune gêne, il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas. ∆ Toujours, il aura l'air benêt ou en train de se jouer de son interlocuteur. ∆ Malgré son côté solitaire, il lui arrive de parler la tête haute, de rechercher la compagnie d'autrui. ∆ Il adore lire, surtout des comics, ce qu'il ne fait plus depuis sa mort. ∆ Ses parents étaient persuadés d'avoir une fille, ils furent les premiers surpris et pendant des jours, le petit garçon n'eut pas de prénom. ∆ Il ne sait absolument pas mentir. ∆ Il se mord souvent les lèvres lorsqu'il est stressé ou qu'il réfléchit.



Dernière édition par T. Adam Lander le Mer 11 Juil - 17:26, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.    Lun 9 Juil - 19:18



Le chagrin d'un homme n'appartient qu'à lui.


Racontez ici l'histoire de votre personnage : sous formes d'anecdotes, de RP, de lettres, de biographie ... Parlez-nous de son passé, de sa vie avant le pays des Merveilles. Nous demandons, au minimum 30 lignes.


HORS-JEU


PSEUDO: Dark. Shadow. AGE: héhé. COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? Je m'y suis inscrite, c'est pour vous dire. Non franchement, je le trouve pourri. COMMENT L'AS-TU DÉCOUVERT ? Le lapin blanc ? ACTIVITE: 6/7. CODE DU REGLEMENT: Alice's madness. UN MOT POUR LA FIN ? :10: .



Dernière édition par T. Adam Lander le Mer 11 Juil - 10:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.    Lun 9 Juil - 19:29

Bienvenue. :bril:
Harry est trooooop cute. :pfiouh:
Le début de ta fiche m'a l'air pas mal du tout. :hunhun:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.    Lun 9 Juil - 19:32

Merci beaucoup. (aa) Et ton avatar, je ne le connaissais pas, mais bon dieu :5:. Je vais essayer de trouver l'inspiration pour pondre une histoire, mais je ne promets rien. :13:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: ADAM ◮ Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.    Lun 9 Juil - 19:46

Bon, je t'ai déjà dit tout ce que je pensais de ta fiche très prometteuse alors il ne me manque plus que de te souhaiter la bienvenue officiellement ! I love you