AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 we're like monsters in love. △ raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 18:14




Nemo Raphaël Angellier

« monsters are real, and ghosts are real too. they live inside us, and sometimes, they win. »


ÂGE: vingt-sept ans DATE DE NAISSANCE: le treize novembre LIEU DE NAISSANCE: paris, en france. STATUT SOCIAL: célibataire. ARME CHOISIE: le parapluie et le cheval bâton. MÉTIER: ancien illusionniste dans un cirque, malgré ses ratés, il n'a jamais abandonné, certainement par esprit de concurrence. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: gentleman, têtu, difficile à cerner, méticuleux, arrogant, manipulateur, peu démonstratif quand il apprécie quelqu'un, un genre d'handicapé des sentiments, mélomane, mélancolique, beau-parleur, souriant - voir trop, sarcastique, impulsif, violent avec les mots il n'utilise pratiquement jamais la force, ambitieux. CÉLÉBRITÉ: marc-andré grondin.



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : Je suis mort d'amour.
Pas n'importe quel amour, pas celui fusionnel qui te donnes envie de courir partout en criant le nom de l'élu de ton cœur avec un sourire de con. Pas celui qui fait battre ton cœur bêtement. Mon amour à moi est destructeur, il me ronge de l'intérieur, il détruit chaque parcelle de mon corps, et je ne peux même pas l'en empêcher, c'est plus fort que moi. C'est de l'amour violent, de l'amour qui cotôye la haine comme deux frères, comme Timaël et moi. Je suis mort d'amour en pensant avoir tout perdu, en pensant avoir perdu le complément de mon âme avant de me réveiller et de me prendre en pleine gueule que je m'étais trompé, que j'avais viré dans le ridicule en quelques minutes, que j'avais fais la plus grosse erreur de ma vie sans même prendre le temps de réfléchir. Et pourtant, quelque chose m'y a poussé, dans le fond, dans le trou que ça a laissé au fond de mon ventre, dans le vide. Je suis mort d'amour.
C'est la stupidité qui m'a tué.
J'ai pensé, douté, un seul petit moment au début, je me suis dis que s'il l'avait fait c'était sans doute parce que j'avais fais pareil à sa foutue marionnette. Olly. Je me suis dis qu'il voulait se venger en faisant grand, en faisant dans le théâtrale, en montrant que c'était lui qui avait le mieux réussit au final. J'ai longtemps pensé qu'il pouvait se foutre en l'air, qu'il pouvait foutre le feu à sa vie, j'en aurais rien à faire. Mais y a ce truc malsain qui grandit au fond de toi et qui te dis ''c'est ta moitié qui vient de brûler.'' et qui te fait sentir terriblement seul et con. Qui te fait peur. C'est comme devenir un corps vide. J'aurais dû être content, j'étais enfin l'unique, le tant désiré. Le monstre sans âme. J'étais plus rien, c'est ça, je ne pouvais pas vivre cette vie, cette putain d'ironie m'a rattrapé avec un grand sourire, elle avait tout préparé. C'est vicieux. C'est la stupidité qui m'a tué.
C'est le cyanure qui a été mon poison.
Je n'avais pas d'idée, aucune, je tournais en rond, rond, rond, rond. Mon esprit était vide, j'arrivais plus à réfléchir. Et puis j'y ai pensé. Cette fille là qui est morte peu avant l'incendie, cette fille tuée par le cyanure. Le tueur en série. Je lui ai piqué l'idée, comme ça personne ne saurait, personne ne se douterait que je voulais mourir. C'est le tueur, c'est lui qui m'a tué. Et je n'en avais aucune idée. Je voulais avaler le cyanure, me transformer en poupée chiffon. Et je l'ai prit, j'ai attendu bêtement, et dans ma tête ça tournait en boucle. Poupée chiffon, poupée chiffon, poupée, poupée. Olly. Et un doute s'est installé, mais le cyanure a fait son effet, et il s'est insinué en moi comme un poison.

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : Un attrape-con. Pour ceux qui sont morts bêtement, je peux comprendre que ce monde existe, mais pour ceux qui sont morts de chez morts... A quoi bon les retenir ici ? Ceux qui ont décidés de mourir tout simplement. Oui, j'aurais préféré ne pas atterrir ici, ne pas pensez sans relâche que j'ai fais ça, moi, le pauvre idiot, me tuer pour pouvoir avoir la conscience tranquille, pour emporter tout mes doutes et le vide. Pas pour me retrouver à culpabiliser. C'est mal foutu cet endroit, c'est du n'importe quoi. Comme si c'était agréable de marcher dans la nature avec des guêpes qui font quatre fois ta taille. Le pire dans tout ça c'est que si on pensait qu'après la mort tout était calme, c'était une belle blague. Ici, il n'y a pas vraiment de repos, on arrive et on nous fous des armes dans les mains comme si c'était évident. Eh, si vous alliez vous battre contre des monstres ? Faites attention, vous êtes morts mais ça fait super mal si vous êtes blessés, oh et vous pouvez mourir à nouveau. Qui ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Il va falloir m'expliquer. Ils appellent ça le Pays des Merveilles, j'appelle ça le pays où les merdes les plus improbables t'arrive.
Les armes aussi sont d'un ridicule : un parapluie et un bâton avec une tête de cheval. Okay, j'ai pas eu le loisir de m'en servir encore, mais sérieusement, je vais tuer des bestioles comme ça ? Pour l'instant je compte sur mon intelligence, parce que j'ai pas franchement confiance dans ces trucs là. Où sont passés les fusils à pompe ? Les grenades ? Non franchement, pourquoi ce monde ? J'aurais préféré une épidémie de zombies dans ma ville je crois. Des fois je me dis qu'on cherche à se venger, qu'on me prouve que j'étais un gros con en me suicidant, que j'ai vraiment fait n'importe quoi. Mais qui ? Je ne sais pas. C'est un côté un peu parano qui se développe quand on est ici. On dit que c'est une petite fille qui a inventé ce monde, une petite Alice, je crois que c'est la fille la plus dérangée de toute la planète.

QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : La sortie. Il n'y a pas de sortie ? Non sérieusement, ça commence à devenir lourd à force, j'espère chaque jour me réveiller dans mon lit et me dire que tout ça, tout ça n'était qu'un énorme rêve. Ou cauchemar. Ou appeler ça comme bon vous semble. Enfin, s'il doit vraiment y avoir un lieu, ça serait la cabane de la Simili-Tortue. Je suis content d'être tombé sur cet endroit, il semble pas habité, c'est sûrement un petit coup de chance. Je sais déjà ce que vous pensez, j'ai choisis l'endroit le plus sûr, là où rien risque de m'arriver, l'endroit est un peu désert. Oui, je préfère aisément le confort d'un lit énorme que d'un champignon, vous m'excuserez. Mais il faut pas croire que c'est calme pour autant, non loin de là il y a la plage et la tonne de monstres qui y rampent sans arrêt, et l'eau... C'est du pétrole. Alors non, j'ai même pas le loisir d'avoir des bains de minuit, ça craint je sais.
Ca devient grave de devoir se confiner dans un endroit, de tout barricader autour de sois pour pouvoir passer un moment tranquille et une nuit de sommeil méritée. Je pense transformer l'endroit en hôtel et faire payer l'entrée. Sinon il y a bien quelqu'un qui devait habiter là puisqu'il y a des instruments de pêche et des trophées. Attendez, je vous la refait : des trophées. De pêche. Ouais. Ce mec devait passer ses journées à s'éclater et vivre dangereusement dis donc, oh la la. Enfin bon, je suis bien content qu'il soit plus là; vu la taille du lit, il devait pas être très beau à voir.


∆ son prénom de scène est Nemo, histoire de ne pas appuyer sa ressemblance avec son frère. ∆ il est phobique du feu, et ce depuis pas longtemps. ∆ son animal préféré est le tigre depuis tout petit et ça n'a pas vraiment changé. ∆ c'est un prodige du piano mais n'a pas eu le loisir d'en retoucher un depuis longtemps. ∆ il se dit souvent qu'il n'a plus rien à perdre, alors s'aventure dans des histoires incroyables. ∆ illusionniste raté, il essayait bien tant que mal d'arriver à la cheville de son frère et le fait qu'il n'y arrivait pas le faisait enrager, il n'était pas rare qu'il manque son numéro face au public, le reste du temps on ne le laissait pas monter sur scène. ∆ c'est un fumeur compulsif, il ne sait pas si c'est parce qu'il est mort avec un paquet de cigarettes à côté de lui, mais il se trouve qu'il en a deux. ∆ faut pas croire qu'il est froid et assassin avec tout le monde, non Timaël est peut-être la rare exception en fait, il aime pousser le vice. ∆ il n'a pas encore eu le loisir de se servir de ses armes mais risque de ne pas être déçu, adepte des jeux vidéos, ça risque de lui plaire. ∆ il parle que lorsque c'est important, mais des fois il se retrouve à dire des phrases incompréhensibles, ou du moins pour les autres.



Dernière édition par N. Raphaël Angellier le Mar 31 Juil - 8:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 18:15



loves the funeral of heart and an ode for cruelty.


Les jumeaux.
On ne nous dissocie pas, je ne sais plus comment je m'appelle, sûrement « Les » ou « Jumeaux ». Je ne sais plus. On est les mêmes, on est la même personne dans deux corps, l'un ne va pas sans l'autre. Mais moi j'en veux plus, moi je veux être l'unique, je veux qu'on lui arrache le visage et qu'on le change, je veux être le seul qui ressemble à Moi. Je ne veux pas qu'il réussisse mieux que moi, je veux le battre partout, je veux être le meilleur, je veux qu'on ne voit que moi, qu'on nous différencie, qu'on m'appelle par mon prénom. Raphaël. Mais je ne sais plus, est-ce vraiment mon prénom ? Moi j'ai pas l'impression de m'appeler comme ça, moi j'ai pas l'impression d'être la seule personne qu'on aime, j'ai l'impression que tout ce qu'on me donne, on le divise en deux pour lui donner à Lui aussi. Timaël. J'ai envie d'écrire ce prénom sur un bout de papier, en faire des confettis et les jeter partout, brûler la feuille. Je veux être le seul. J'ai commencé le piano, parce que Timaël ne faisait rien, et qu'on se pressait autour de moi pour m'écouter jouer. Mais il était toujours là, ses grands yeux bleus rivés sur moi. Je déteste tellement ses yeux, ils me scrutent tout le temps, ils savent, je suis sûr qu'ils savent ! Ils connaissent la terrible vérité, ils le savent que je veux tout faire mieux, ils sont au courant depuis longtemps, ils ont sondés mon âme. Je ne les ai même pas autorisés. Et tout le monde s'extasie devant ses yeux, parce que tout le monde les trouve magnifiques, et tout le monde dis que c'est comme ça qu'on sait qui sont « les jumeaux ». Mais alors pourquoi continuer à nous appeler comme ça ?

« Le cirque est en ville. » J'hausse un sourcil, souffle sur mes mains, j'ai le nez gelé et j'ai déjà envie de gerber. Pourquoi on me parle du cirque maintenant, pourquoi ? Je cherche juste à quitter ce monde quelques instants pour pouvoir fumer, planer un peu, oublier, et n'importe où je vais, ça me revient en pleine gueule : le cirque. « Il paraît qu'il y a des jumeaux. » Je porte le joint à mes lèvres en détournant le regard, la ruelle est sombre, je ne sais pas si le mec fait exprès ou s'il ne m'a pas reconnu. C'est vrai qu'on est arrivé en début de soirée, mais tout de même. Je continue de fumer, fais tourner à l'un des hommes présents et prend la bière qu'on me donne. Je l'ouvre, commence à boire. Les jumeaux. Rien n'a changé, personne ne sait nous différencier, ou alors personne n'en prend la peine. Les jumeaux. Ca va plus vite que Raphaël et Timaël. Aucun de ces imbéciles ne sait ce que ça fait que d'avoir un frère comme ça, qui bouffe ton espace vitale, qui te bouffe la gueule chaque jour, qui te bouffe le cœur. Moi je n'ai plus de cœur, Timaël l'a prit, il s'est amusé avec, il l'a déchiqueté, il l'a balancé. Personne ne s'en doute, et pourtant tout le monde le voit, soir après soir. « Il paraîtrait qu'il y en a un des deux qui est un vrai prodige. L'autre il foire toujours tout, on l'interdit même de monter sur scène. » Un rire gras, et mon poing se serre, je me fais violence pour pas lui donner un coup dans la gueule, à la place j'enfonce mes ongles dans la paume de ma main. Le rire fait vite le tour de l'assemblé, on se tourne vers moi, on hausse les sourcils. Pourquoi ça me fait pas marrer hein ? Putain, j'aimerais leur éclater la tête les uns après les autres. Sauf que j'ai jamais su frapper moi, et puis j'aime pas ça. Je siffle un « Quel con. » entre mes dents et détourne le regard, porte la bière à mes lèvres, la finie cul sec. Comptez pas sur moi pour rire de ma gueule. Ouais, je suis un con, je l'ai toujours su, mais je vais sans doute pas me mettre à rire de moi. Timaël n'est pas parfait, ce n'est pas un prodige, bon dieu, c'est juste un gosse qui avait rien à faire de sa vie et qui s'est entraîné longuement. Ce n'est pas un don, ce n'est pas le messie, revenez sur terre putain. Ils sont tous trop aveuglés par le ventriloque. Il leur a bouffé la raison comme il a bouffé mon cœur. C'est qu'il serait presque doué pour ça.

« Y A LE FEU ! Y A LE FEU ! BOUGE, RAMENE DE L'EAU ! » C'est quoi ce bordel ? Je me relève, je suis dans la cage aux tigres, j'y suis comme si c'était tout à fait normal, comme s'ils n'allaient pas me sauter dessus et me bouffer, j'y suis parce que je suis un peu maso sans doute. Mais il y a ce bébé tigre là, et je peux pas m'empêcher de jouer avec, je me dis qu'il doit bien y avoir quelqu'un qui se soucie un peu de moi quelque part. Et je sors finalement, sous les cris, l'étrange odeur, l'opaque fumée noire. C'est quoi ce bordel, c'est quoi, qu'est ce qu'il s'est passé ? Le feu. « Il y a des gens à l'intérieur ! » Je tourne la tête lentement, comme dans un rêve, j'essaye de comprendre. Et là je le vois, le chapiteau enflammé, qui commence à s'envoler dans le ciel, qui commence à s'effondrer, qui commence à disparaître petit à petit. C'est horrible. Mon cœur bat contre mon torse, tellement vite que ça me donne la nausée, et je regarde tout ce qu'il se passe autour de moi, ceux qui essayent d'éteindre le feu, ceux qui me poussent, ceux qui hurlent, ceux qui pleurent. Une nuée d'oiseaux s'envolent du chapiteau, je les regarde s'échapper, apeurés. Ils sont tous là, au grand complet, mais la fille aux oiseaux n'est pas là. Et un sentiment étrange s'insinue dans mon cœur alors que mes yeux se posent sur le feu. L'incendie. Mon cœur qui me déchire le torse. « Raphaël ! Timaël est resté à l'intérieur ! » C'est l'effet d'un coup de poing, mon putain de monde qui s'écroule, on vient de le piétiner, on a osé, quelqu'un dans le lot, a décidé qu'il était temps de foutre toute une vie en l'air. L'un sans l'autre. C'est la première fois qu'on nous appelle par nos prénoms, c'est la première fois qu'on oublie les jumeaux, c'est la première fois, et ce serait la dernière. Un cri. Déchirant, horrible, qui me glace les os, qui me fait crever sur place. C'est Lui, je le sais, je l'ai reconnu, c'est lui qui hurle. Ce n'est pas vrai, c'est faux hein, je ne sais plus. Je ne réfléchis plus. Mes jambes me lancent, je cours jusqu'au chapiteau. On me plaque au sol. Je ne me souviens plus de rien.


HORS-JEU


PSEUDO: lavender. AGE: vingt ans. COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? vous savez quoi? il est canon, mais je pense que la prochaine version va provoquer des émeutes aussi ! COMMENT L'AS-TU DÉCOUVERT ? le lièvre de mars m'a sauté dessus et me l'a donné entre les mains. ACTIVITE: eveuryday offe may laife. CODE DU REGLEMENT: alice's madness. UN MOT POUR LA FIN ? ON VA T'JETER DU HAUT DE LA TOUR COMME SI T'ETAIS TAÏG KHRIS!




Dernière édition par N. Raphaël Angellier le Mer 8 Aoû - 13:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 18:57

bjazbzaw,aklok. :bave: :hin: :own: (commentçaçaveutriendire? :hunhun:)


Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 18:59

Calme tes ardeurs, le frangin What a Face :angel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:04

:excited: :bril: :youpa: :19:
Le titre, la citation et bien évidemment le scénario choisi, je t'aime déjà. :hunhun: tués par le même poison en plus
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour le reste ta fiche! I love you



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:04

Je calme si je veux. :boude: :shuffelin:


Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:05

on sent l'amour fraternel, c'est fou. What a Face



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:07

APPOLINE DANS MES BRAS, FAISONS DES BEBES. J'suis mieux que mon frangin, et je risque pas de tuer moi What a Face Sinon il nous faut un lien de dingue, il parraît.

TIM, J'SUIS MORT A CAUSE DE TOI, JE TE HAIS ENCORE PLUS. :dead:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:08

SALE BÊTE. Tu m'as rendu barge, c'est pire. :green: :boude:


Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:16

OH OUI, CÂLIN ! :youpii: ( :hin: )
il y pas de "y paraît", c'est sûr. :huhu: ils nous faut un lien démentiel. pour faire des rps à trois bien tordus. What a Face

par contre, je plussoie Timaël parce que si il aurait pas été barge, ben... j'aurais pas fini en poupée de ventriloque à cramer sur scène. Arrow



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

le pays des merveilles, reste amoché dans ton coeur

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 958
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 24/08/2011
→ AVATAR : Mary Elizabeth Winstead
→ CREDITS : Mistaken
→ LOCALISATION : Sous les pétales … euh quelque part … dans le Jardin fleuri je dirais
PLEASE DREAM SOFTLY
SWEET SLEEPING BEAUTY
N'importe quel sot peut dire la vérité, mais il faut qu'un homme soit un peu sensé pour savoir bien mentir.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Naïve – Faussement cynique – Créative – Bornée – Réservée – Têtue – Minutieuse – Paranoïaque – Menteuse – Complexée – Observatrice – Cultivée – Givrée – Pointilleuse – Pétillante – Sauvage – Instable – Cireuse de pompe
Inventaire: Ombrelle & Maillet de Croquet

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:21

Heeeeeeeee !!! Référence à Dionysos ou juste comme ça ? :10: Bienvenu !!!!!!! O my … Grondin :bave: :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dpalternatif.com/
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:25

Bienvenuuuue :excited:

En plus t'as le scénario de Timmou, c'est trop bien :bril:



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:28

AH ! Une alliance, je vois, je vois. Le monde est contre moi, c'est vraiment pas juste. Pour la peine je boude, oui voilà. :boude: et je vais voir les jolies filles...
Eh salut Venetia, t'es plutôt canon dis donc. Et oui, référence à Dionysos, juste comme ça, au passage. :love:
Phileas, toi et moi on va être des amis, oh oui j'exige. :gnéhé: Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:36

donc moi, ch'uis moche, c'est ça ? :boude:
non mais alliance, c'est un bien grand mot. :siffle: je constate juste l'équation : timaël - folie = appo vivante. What a Face



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

le pays des merveilles, reste amoché dans ton coeur

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 958
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 24/08/2011
→ AVATAR : Mary Elizabeth Winstead
→ CREDITS : Mistaken
→ LOCALISATION : Sous les pétales … euh quelque part … dans le Jardin fleuri je dirais
PLEASE DREAM SOFTLY
SWEET SLEEPING BEAUTY
N'importe quel sot peut dire la vérité, mais il faut qu'un homme soit un peu sensé pour savoir bien mentir.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Naïve – Faussement cynique – Créative – Bornée – Réservée – Têtue – Minutieuse – Paranoïaque – Menteuse – Complexée – Observatrice – Cultivée – Givrée – Pointilleuse – Pétillante – Sauvage – Instable – Cireuse de pompe
Inventaire: Ombrelle & Maillet de Croquet

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:37

OMG !
Je sens que je vais vraiment t'aimer ! :6: T'auras le droit à pleins de petits mensonges tout beaux pour toi ! :19: (out)
Dionysos :bave:
Chuis canon ? Parle pour toi Sexmachine, Appo, BOUGE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dpalternatif.com/
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:44

pourquoi tant de haine... :25:



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:45

OMG MAIS VENETIA. Please dream softly ♥️ Je viens de voir. Okay, toi et moi on est fait pour être ensemble tu vois.
Et puis toi aussi Appo, t'es canon comme un bonbon :love: (pourpasdiret'escanoncommeuntampon.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Sam 28 Juil - 19:49

Le choix du scénario est génial. I love you
En plus de ça, ta mort est genre trop bien écrite et le début de ta fiche, omgomg. :bril: :19: :own:
Bref, bienvenue chez toi mon mignon. :string: :pfiouh:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

le pays des merveilles, reste amoché dans ton coeur

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 958
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 24/08/2011
→ AVATAR : Mary Elizabeth Winstead
→ CREDITS : Mistaken
→ LOCALISATION : Sous les pétales … euh quelque part … dans le Jardin fleuri je dirais
PLEASE DREAM SOFTLY
SWEET SLEEPING BEAUTY
N'importe quel sot peut dire la vérité, mais il faut qu'un homme soit un peu sensé pour savoir bien mentir.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Naïve – Faussement cynique – Créative – Bornée – Réservée – Têtue – Minutieuse – Paranoïaque – Menteuse – Complexée – Observatrice – Cultivée – Givrée – Pointilleuse – Pétillante – Sauvage – Instable – Cireuse de pompe
Inventaire: Ombrelle & Maillet de Croquet

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Dim 29 Juil - 11:39

Mais je vois parfaitement :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dpalternatif.com/
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 41
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : m-a. grondin.
→ CREDITS : middle ages.
→ LOCALISATION : entrain de rouler sous la table du Chapelier, faut pas trop forcer sur le thé.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Mar 31 Juil - 7:56

Alozjy, merci beaucoup, ton pseudo est parfait :bril: Faisonsdesbébésdansuncoinjepropose. (Oui je fais des propositions indécentes à tout le monde hein, mais dans ce monde de brutes, un peu d'amour ne tue pas !)
Mais Venetia tu seras ma préférée (surtout que j'ai vu ton DC et que le titre de ta fiche gère la fougère :angel: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Mar 31 Juil - 10:48

C'est pas bientôt fini les querelles entre les frangins et les filles? :8:
Attention hein, tonton Ozy va sévir sinon !!! :fouet:

En tout cas, bienvenue parmi nous jeune ténébreux !! :pikachu:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

on peut changer en bien ou en mal

→ MESSAGES : 103
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/07/2012
→ AVATAR : Kaya Scodelario
→ LOCALISATION : In MadnessLand

PROTECT ME FROM WHAT I WANT ♠️


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Maligne, mélancolique, solitaire, mystérieuse, manipulatrice, égoïste, méfiante, sombre, introvertis, lunatique, déterminée, sensible, terre-à-terre, perspicace,impulsive...
Inventaire: Parapluie & Glaive Vorpalin

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Dim 5 Aoû - 19:21

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche!
PS: Quand tu seras validé, je voudrais bien un petit lien avec toi, mais genre undelamortquitue. :excited:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   Mer 8 Aoû - 16:44

Bon, tu sais déjà ce que je pense mais, fuck yeah je vais le redire. Bon dieu, la mort, la fin, l'histoire quoi, tu m'as achevé - mais bon, je devais m'en douter haha. :cute: :rain: :bril: :han: Donc je te valide my dear bro' avec graaand plaisir. :câlin: - jet'aimequandmêmehein. :poke:



Le chat du cheshire
what have you done ?

Oh, mais qui vois-je là ? Tu veux que je te dise ? Tu es tout à fait apte à faire parti de mon groupe. Tu as l'air futé ... Comme moi d'ailleurs. Je te félicite, tu fais parti du meilleur des groupes - le mien. Sois en des plus heureux, car cela signifie que tu es quelqu'un d'admirable - à mes yeux, mais ça compte, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, pour le bon fonctionnement de la suite, je te conseille vivement de signaler ton avatar pris, mais aussi de remplir ta feuille de personnage. Par la suite, tu pourras faire tes liens et tes topics. Si jamais il y a un soucis, les absences sont là.

Quoi qu'il en soit, j'admire ton courage d'être venu ici, le monde distordu de la pauvre Alice. Monstres et bêtes sans noms te suivront partout. Mais si tu as choisi de faire parti de l'aventure, ce n'est pas pour rien. Je te souhaite bonne chance, N. Raphaël Angellier et surtout, ne meurs pas ... A nouveau.



Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: we're like monsters in love. △ raphaël   

Revenir en haut Aller en bas
 

we're like monsters in love. △ raphaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Love et Story
» Let Love Lead The Way [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT HAVE YOU DONE ALICE ? :: GESTION / EVOLUTION :: Registre du Pays des Merveilles :: Tiens donc, viens boire une tasse de thé !-