AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:28



Mathilde Bauffory

« La beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.
Néanmoins, elle est réelle puisqu'elle est définie..
En ce cas, pouvons-nous parler de beauté ? »


ÂGE: 27 ans DATE DE NAISSANCE: 10 Novembre LIEU DE NAISSANCE: Versailles STATUT SOCIAL: Mariée ARME CHOISIE: Le glaive vorpalin MÉTIER: Avant sa mort, elle était officiellement danseuse burlesque. Officieusement, elle était une écrivaine râtée. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde. CÉLÉBRITÉ: Emilie Autumn



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : « Oh, je pensais qu’il m’aimait. Je le pensais de tout mon cœur et les premières années de notre mariage ont été magnifiques. J’ai tout quitté pour lui. J’ai quitté ma famille, j’ai quitté ma France natale pour le suivre en Angleterre, le pays où il rêvait de vivre, j’ai quitté mon travail stable de bibliothécaire, j’ai quitté mes rêves. Pour lui, je me suis prostituée, car nous avions à peine de quoi vivre, à peine de quoi subvenir à nos besoins. Pour lui, j’ai vécu sous les ponts, jusqu’à ce que l'on me repère au détour d’une rue et qu’on me propose un emploi dans un cabaret. Pour lui, pour notre mariage, j’ai appris à danser, j’ai appris à vendre mon corps aux yeux avides d’hommes et parfois de femmes venus admirer le spectacle. Je me suis produite dans des tenues plus qu’étranges, j’ai montré mes formes. J’ai renoncé au rêve de devenir mère. Tant que je rapportais de l’argent, il était heureux d’être avec moi et me faisait croire à un illusoire amour. Un illusoire bonheur. Mais il y a eu cet accident qui m’a fait perdre l’usage de mes jambes, ainsi que mon emploi. C’était juste avant ma mort.

Lorsque je suis rentrée de l’hôpital, fatiguée, à bout de souffle, je ne m’attendais pas à un tel accueil. Il était fou de rage. La colère l’avait détruit, presque autant que l’alcool et il m’a enfermée, séquestrée dans notre chambre sans me donner de nourriture. J’avais parfois droit de boire, lorsqu’il venait me rendre visite pour me faire subir des choses que je ne veux pas évoquées. Il faisait son affaire, il me frappait, il me brûlait à la gorge, sur les bras et sur le visage avec sa cigarette puis il acceptait de me donner un verre d’eau alors que j’avais mal au ventre à force d’avoir faim. J'avais des marques partout, j'étais trop faible pour me défendre. Chaque jour, je vomissais à plusieurs reprises sous les contractions violentes de mon estomac vide.. J’ai tenu une semaine et demi face à sa colère. Une semaine et demi face à sa rage, sans même pouvoir dormir tant la faim me tenaillait. Lorsqu'il a mis fin à mon cauchemar, j'étais sur le point de rendre mon dernier souffle.. Mais même ça, même ma mort, il la salie. Je me rappelle des coups et de son rire. Il visait ma tête, et il frappait de toutes ses forces. Oh non, il n'a pas mis longtemps à me tuer.. Vraiment pas longtemps.. Je le déteste aujourd’hui, je le déteste autant que j’ai pu l’aimer ! »

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : « Ce monde m’effraie. Ce monde m’émerveille. Il est plein de contradictions, de fragilité, de merveilles et d’horreurs. Il a tant à offrir que c’en est repoussant. Il m’attire, me repousse tel un amant indécis. Il m’appelle et m’attaque, fais de moi une poupée et une guerrière. Je ne saurais dire ce que je ressens réellement face à ce monde. C’est comme s’il était tellement improbable qu’il me parait cohérent. Délicieusement macabre. L’occasion pour moi de m’affirmer enfin, de montrer qui je suis réellement. Certainement plus proches des monstres que je tue en les perçant avec mon glaive que de ceux qui vont et viennent pacifiquement. Ce monde est mon salut, et s’il ne me permet pas le repos, ce n’est qu’un juste retour des choses. Après tout, je ne suis pas décédée dans de bonnes circonstances. Ce monde m’étonne. Ce monde m’offre une nouvelle vie et je me battrais jusqu’au bout pour la conserver. Ce monde m’offre une seconde chance et je me fous totalement de devoir tuer pour survivre. C’est soit moi, soit eux. Alors, ce sera moi. C’est une nouvelle vie, un nouveau départ sans fauteuil roulant, sans dépendance maritale..

Le pays des Merveilles, c’est simplement ma chance de devenir quelqu’un. De me prouver à moi-même que je ne suis pas aussi conne que la femme que je voyais dans le miroir de mon vivant ! »


QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : « Mon endroit favori ? Je dirais qu’il s’agit de la Vallée des Larmes. J’ignore pourquoi, mais cet endroit m’apaise malgré son aridité. Je m’y sens bien, je m’y sens à mon aise et il y est plus facile de se préparer à recevoir ses ennemis. Oui, c’est certainement là que je passe le plus clair de mon temps, au bord de la Rivière de Larmes, à essayer en vain de contempler mon reflet. J'avais bien cru devenir folle, pensant que j'étais devenue absolument transparente.. Mais avec un peu d'observation j'ai simplement compris que l'eau ne renvoyait aucune image.. Strictement aucune.. Alors je m'amuse de ceux qui deviennent fous à essayer d’apercevoir leur reflet. Car moi, je sais. Tant pis pour eux, ils n'ont qu'à pas être aussi ignorants ! »


∆ Ne supporte plus avoir faim. ∆ Fais désormais attention à ses jambes et à sa tête plus qu'à n'importe quelle partie de son corps. ∆ Espère que son mari débarquera un jour au Pays des Merveilles, pour pouvoir se venger. ∆ Ne fais plus confiance aux hommes. ∆ A toujours rêvé de devenir mère. ∆ Lorsqu'elle s'énerve, elle se met à pleurer et à saigner du nez. ∆ Sa plus grande passion est la lecture. ∆ Elle a peur du noir, c'est sa plus grande phobie. ∆ Elle ne supporte plus l'acte sexuel. ∆ Elle a peur de tomber de nouveau amoureuse un jour, et rejette inconsciemment toute forme d'attachement.





Dernière édition par Mathilde Bauffory le Mer 15 Aoû - 18:06, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:31



raconte moi une histoire

« Mathilde Bauffory, née Mathilde Germain. Décédée le 11 Novembre, à l’âge de 27 ans, à approximativement 8h30 du matin. Causes du décès ; Violence conjugale. Son mari, Marc Bauffory, après l’avoir séquestrée, violée, brûlée et privée de nourriture l’a par la suite frappée à mort sur le haut du crâne et sur les tempes, d’où les saignements abondants du nez, des yeux et des oreilles. Il semblerait qu’elle n’ai rien eu à manger pendant une semaine et demie à deux semaines. Pff. Ce gars est vraiment un monstre. Fin de l’enregistrement. » Une enquête était ouverte pour retrouver le coupable. Il avait prit la fuite et personne ne savait où il pouvait bien se cacher.. Ça avait été un choc pour tout le monde.. La mort de Mathilde avait été une douloureuse épreuve pour le patron du cabaret dans lequel elle avait travaillée jusqu’à son accident.. Une vraie épreuve.. Tout le monde aimait beaucoup la douce et énergique Mathilde. Elle avait toujours eu le sens du travail..

« Mathilde ? J’sais pas ce qui a poussé Marc à la tuer. Elle était vraiment géniale, vous savez. Jamais en retard. Jamais. Elle faisait tout ce qu’on lui demandait, toujours très souriante, elle assurait le show. Quand je l’ai repérée, elle faisait le trottoir. Parait que c’était son mari, le proxénète, mais elle m’avait fait juré de ne rien dire. Elle y était attachée, à son mari. Ah ça oui ! Elle l’aimait de tout son cœur et elle me disait que c’était pour lui qu’elle faisait tout ça. Pour qu’ils puissent vivre tous les deux convenablement. Lui faire ça.. Il n’avait aucune dignité ! Je vous jure. Faut être dérangé mentalement pour faire du mal à une femme comme Mathilde. Si elle s’en était sortie, je suis prêt à parier que ça aurait bousillé sa vie. Qu’elle n’aurait plus jamais été pareille, vous voyez. Elle a toujours été rancunière, la haine l’aurait bouffée.. […] Vous voulez que je vous raconte l’accident ? Ouais, j’étais là. On sortait du cabaret, elle avait fini tard. Des heures supplémentaires, vous pourrez vérifier sur le pointeur ! Mes employées sont payées aux heures qu’elles font, je ne suis pas un profiteur ! Enfin, Mathilde habitait dans un quartier craignos et elle avait fini, il devait être 3 heures du matin et du coup je ne voulais pas qu’elle rentre seule. On sait jamais, y’a tellement de tarés de nos jours ! Comme quoi, j’aurais peut-être mieux fait de balancer son connard de mec ! Quoi qu’il en soit, ça a été trop vite pour moi. On traversé la rue, et y’a une voiture qui a déboulée de nulle part. Je dois la vie à Mathilde, alors faites en sorte de retrouver cet enculé de Marc avant moi, car sinon je lui ferais subir ce qu’il a fait subir à cette brave femme ! Elle m’a poussé vers le trottoir, je suis tombé et je n’ai pas eu le temps de me relever. La voiture a renversé ma meilleure danseuse, ça lui a coupé l’herbe sous le pied. Et ça lui a brisé les deux jambes, net. Elle aurait pu mourir, cette nuit-là. Mais faut croire que le Bon Dieu est sadique ! […] Oui, oui. J’ai son dossier. Dedans, il y a pas mal d’info annexes, parce qu’elle se confiait beaucoup et que j’ai à cœur le bien-être de mes filles. Il y a le numéro de sa mère. Elle saura certainement vous en dire plus que moi.. » Voilà la déclaration que fit le patron de Mathilde. Un lien fusionnel les avait toujours rapproché.. Oh oui, il pouvait se vanter de la connaître ! Et il n’avait pas eu tord, Mathilde allait bien changer après son meurtre..

« Oui, allô ? …. Qu.. Quoi ?! Je.. Je.. Oui, j’allume la télévision.. OH MON DIEU !!! … Je, oui, bien sûr. Je.. Oui.. Je comprend.. Je savais que ce type était louche ! Oh, je l’avais prévenue, mon bébé ! Comment a-t-il pu faire ça à mon enfant ? A la chaire de ma chaire ?! Je la revois encore courir dans le jardin, joyeuse et insouciante ! Pourquoi elle ne m’a pas écoutée ? Elle était pourtant une enfant si parfaite ! Elle avait des amis, beaucoup d’amis. Et on l’a toujours aimée, choyée.. Oh mon Dieu ! Oui.. Nous viendrons le plus rapidement possible à Londres, bien sûr.. Je viendrais au Commissariat X de la rue X. Oui, je l’ai noté.. Merci, Mr L’agent.. » La mère de Mathilde raccrocha, livide. Il n’avait pas donné les détails, elle avait juste apprit que sa petite fille s’était faite assassinée par son mari. Le soir même, elle l’annonça au père de Mathilde qui s’effondra. Aucun de deux parents n’avaient soutenu le choix de leur enfant de partir en Angleterre avec ce type louche.. Ils partirent le soir même pour Londres. Et furent reçus rapidement. « Vous savez, Mathilde avait beaucoup de rêves. Elle voulait devenir écrivain et c’est pour ça, parce qu’elle a toujours aimé les livres qu’elle est devenue bibliothécaire. Je me rappellerais toujours du jour où elle nous a annoncé qu’elle avait obtenu son premier emploi. Un poste, dans une petite bibliothèque de quartier.. Elle était tellement épanouie ! Vous auriez dû la voir ! Ma fille a toujours été intelligente, elle a toujours eu de bonnes notes à l’école. Ce n’était pas étonnant qu’elle ai pu faire ce qu’elle voulait.. Mais il est arrivé. Marc. Il lui a cassé ses rêves. Elle l’a rencontré à 23 ans et six mois plus tard, ils étaient mariés. Elle n’a pas écouté notre avis. Ça se comprend, à 23 ans on croit tout connaître du monde ! Mais on savait, nous, que ce n’était pas une bonne idée ! Ils se sont mariés, et Marc lui a brisé tous ses rêves. Il lui a dit qu’ils partaient vivre à Londres, et elle a fait ses bagages et l’a suivi. Elle a abandonné ses rêves à cause de ce petit con ! Et si je le retrouve, il paiera, je le jure sur la mémoire de Mathilde ! On est rancunier et sanguin dans la famille ! Quand on nous fait du mal, on change du tout au tout. Je suis sûre que si Mathilde était toujours là, elle.. elle deviendrait méchante. Violente, même. Si elle avait survécu à tout ça, et même si c’est ma fille, je sais qu’il aurait fallu la mettre sous les verrous. Elle aurait fait aux autres ce qu’on lui a fait, juste pour arrêter de souffrir.. […] Marc était un gars qu’elle a rencontré en boite de nuit. Il avait l’œil mauvais et il buvait déjà lorsqu’ils se sont mariés. Mais elle était amoureuse. Elle a fait la plus grosse connerie de sa vie.. » Déclaration de Mme Germain, mère de Mathilde Bauffory.. Elle était dévastée. Mais pas autant que son mari qui n’avait pas daigné décrocher un seul mot. Il voulait juste voir sa fille.

« Pourquoi j’ai tué Mathilde ? Tss. Vous êtes contents, hein ? Vous bandez dans vos uniformes de m’avoir choppé, hein ! Je l’ai tué parce qu’elle était devenue inutile ! Vous croyez vraiment que je l’ai épousée par amour ? Vous êtes sérieux ? Non, je vais vous expliquer ; j’avais un rêve et Mathilde était juste un outil pour que je puisse le réaliser. C’était un physique, pas une tête. Par amour, elle était prête à tout. Et c’était ce qu’il me fallait. Je voulais venir en Angleterre, mais j’avais pas une thune. Je voulais devenir producteur de film porno, je suis devenu proxénète, c’est un peu pareil. Bref, je l’ai foutu sur le trottoir elle, la fille de bonne famille. Des putains de cul bénis, ses parents. J’ai réussi à mettre leur fille sur le trottoir, mais qu’est ce qu’elle avait le don de me souler quand elle était là ! Elle était juste bonne au lit, vous savez. C’était qu’une femme, après tout ! Mais il a fallu qu’elle soit embauchée dans ce cabaret. Je l’aurais tuée, ce jour là. Parce qu’elle était contente la gamine. Elle m’a planté mon coup alors que j’aurais pu commencer à me faire un nom dans la prostitution. Y’avait même un mec qui été prêt à me lâcher une de ses traînées pour que j’agrandisse mon commerce. Je vous donne son nom, ça pourrait être un marche pour être relâché, non ? [...] Hé ! C'est bon, pas la peine d'être violente, la grosse ! Allez, je continue.. Mais elle a tout foutu par terre. J’ai commencé à la détester. Alors quand elle s’est fait culbutée, je n’ai pas hésité. Je lui ai fait payé. Mais elle couinait, elle me sortait qu’elle avait faim.. J’ai juste mis un terme à ses souffrances. C’est grave docteur ? » Un large sourire avait étiré les lèvres de Marc, pendant qu’il avouait avoir commis le meurtre de Mathilde. C’était une affaire classée..

« La vie de cette jeune femme n’aurait pas dû s’achever ainsi. Mathilde Bauffory était une personne qui méritait de vivre. Enfant joyeuse, adolescente comblée et équilibrée, un mauvais choix lui a coûté la vie. Nous partageons la douleur de ses proches.. Puisse-t-elle reposer en paix.. Amen. »


En paix, en paix.. Voilà qui était vite dit..

hors-jeu

PSEUDO: Roween AGE: 19 ans COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? Sublime :) COMMENT L'AS-TU DÉCOUVERT ? En recherchant un forum rpg sur Alice au Pays des Merveilles ACTIVITE: Cela dépend, généralement 5 jours sur 7. CODE DU REGLEMENT: Alice's Madness UN MOT POUR LA FIN ? J'espère réussir à vite m'intégrer :3



Dernière édition par Mathilde Bauffory le Mer 15 Aoû - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:33

Ohhhh, Emilie ! :bril:
T'as raté le header de l'autre version, c'était Emilie dessus :mdl:

Enfin, bienvenue ! I love you



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 40
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 24/06/2012
→ AVATAR : Skye Stracke
→ CREDITS : avatar apokalypto ;; signature sunshine
→ LOCALISATION : partout, nulle part.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: théière canon

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:43

Oh, ton pseudo me rappelle quelqu'un.. Tu n'aurais pas déjà joué un personnage avec Emilie ? Qui s'appelait Fanny ?
Quoi qu'il en soit, bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:47

Phileas : Oh zut ! J'aurais bien voulu le voir !
En tout cas.. Rick Genest quoi ♥
Merci beaucoup pour ton accueil :)

Ombre : Me voici découverte ! Si si, tout à fait. Et cette demoiselle m'a collé aux basques pendant prêt de 3 ans. A qui ai-je l'honneur ? oO
Et merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:48

Phileas S. Orwell a écrit:

T'as raté le header de l'autre version, c'était Emilie dessus :mdl:

à une dizaine de jours près. :mdl: Bref, bienvenue chez les fous. :bril: Très bon choix d'avatar et de nationalité les français vont prendre d’assaut wonderland!. :24:
En ce qui concerne ton inquiétude pour ton intégration, suffit de flooder un peu ou d'aller sur la cb et tu nous auras rejoins dans la folie très rapidement. :21:



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 14:50

Oh non, c'est nul pour le header, je proteste, je veux le voir !!
C'est vraiment trop injuuuuuste T.T ! Bon, s'il suffit de flooder et de venir embêter son monde sur la cb, je crois que je ne devrais pas avoir de problèmes, dans ce cas ! Merci beaucoup, beaucoup, en tout cas ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

on peut changer en bien ou en mal

→ MESSAGES : 105
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : oldman.
→ CREDITS : broccoli pie.
→ LOCALISATION : château de la reine blanche à faire des expériences.

REDRUM
Couché dans son lit, les yeux ouverts, le bras gauche serrant son vieil ours fatigué (Pooh avait perdu un de ses yeux en boutons et sa bourre s'échappait par douzaine de coutures éclatées), Danny écoutait dormir ses parents dans leur chambre.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: uc
Inventaire: cheval bâton en fer noir.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 16:06

?JZAPOKQALWB AKZAMLKQNAKZLABQ.
EMILIE LA DÉESSE. AAAAAH MAIS GENRE, JE VÉNÈRE TON CHOIX D'AVATAR QUOI. :bril: :bave: :11: :bril: :ymca:
En plus une française omg. :green: BIENVENUE ET BONNE CHANCE POUR TA FICHE. I love you



C'est le gwand, le tewwible Oz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 25
→ MESSAGES : 227
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/06/2012
→ AVATAR : abbey lee.
→ CREDITS : heartlessSCREEN.
→ LOCALISATION : la falaise blanche.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 18:14

J'adore ton choix d'avatar I love you et j'aime beaucoup ton pseudo. Bienvenue sur WHYDA, tu verras le forum est génial et c'est sans parler du staff ! Bon courage I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Mer 15 Aoû - 19:28

Ahah ! Merci beaucoup à vous deux pour l'accueil ♥
Je suis tellement fière d'avoir pris Emilie Autumn, mouhahaha !

Et sinon, j'ai terminé ma fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 713
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 29/08/2011
→ AVATAR : g. ULLIEL
→ CREDITS : lovely kitty.
→ LOCALISATION : la tour de l'horloge.


DOLLHOUSE
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon.


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: cartes rasoirs.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Jeu 16 Aoû - 16:11

Très chouette personnage ! I love you Je te valide avec plaisir. :bril:



La reine de coeur
what have you done ?

Tu ne peux être personne d'autre que l'un de mes sous-fifres. Veux-tu que je te dise ? Ton caractère est tellement mauvais, que tu ne peux faire parti que de mon groupe. C'est un honneur que de faire parti des sous-fifres de la reine. Un immense honneur, surtout depuis que le monde d'Alice se dégrade, tu pourras continuer à faire régner mon nom. Quoi qu'il en soit, pour le bon fonctionnement de la suite, je te conseille vivement de signaler ton avatar pris, mais d'aussi remplir ta feuille de personnage. Par la suite, tu pourras faire tes liens et tes topics. Si jamais il y a un soucis, les absences sont là.

Quoi qu'il en soit, j'admire ton courage d'être venu ici, le monde distordu de la pauvre Alice. Monstres et bêtes sans noms te suivront partout. Mais si tu as choisi de faire parti de l'aventure, ce n'est pas pour rien. Je te souhaite bonne chance, Mathilde Bauffory et surtout, ne meurs pas ... A nouveau.



Il fit glisser le rideaux de douche. La femme qui gisait dans la baignoire était morte depuis longtemps. Elle était toute gonflée et violacée et son ventre, ballonné par les gaz et ourlé de glace, émergeait de l'eau gelée comme une île de chairs livides. Elle fixait sur Danny des yeux vitreux, exorbités comme des billes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 13
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 15/08/2012
→ AVATAR : Emilie Autumn
→ CREDITS : (c) Roween
→ LOCALISATION : Peut-être derrière toi, peut-être ailleurs. Qui sait ?

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Rancunière - Impulsive - Solitaire - Violente - Détruite - Destructrice - Terre-à-Terre - Forte - Franche - Intelligente - Individualiste - A un fort instinct de survie - Sociopathe - Sanguine - Narcissique - Contradictoire - Bavarde.
Inventaire: Ombrelle et Glaive Vorpalin.

MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    Jeu 16 Aoû - 16:29

Merciiii *-*
En plus, tu m'envoie dans le groupe que j'espérais, je ne peux que t'aduler maintenant *-* !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Mathilde - Toute beauté est subjective, dès l'instant qu'elle est pensée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant. »
» l'étrangeté est le condiment nécessaire de toute beauté ☩ roxanne
» Awinita ~ La beauté et sa manipulation à fait d'elle une redoutable Alpha ~
» La Nature dans toute sa splendeur...
» « Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la beauté. Toute la place est pour la beauté. » | Caranthel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT HAVE YOU DONE ALICE ? :: GESTION / EVOLUTION :: Registre du Pays des Merveilles :: Tiens donc, viens boire une tasse de thé !-