AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 18:44



Candice Psi Prior

« Three tomatoes are walking down the street- a poppa tomato, a momma tomato, and a little baby tomato. Baby tomato starts lagging behind. Poppa tomato gets angry, goes over to the baby tomato, and smooshes him... and says, ”Ketch up !” »


ÂGE: 15 ans. DATE DE NAISSANCE: Vingt-neuf décembre 1996. LIEU DE NAISSANCE: Londres, Grande Bretagne. STATUT SOCIAL: célibataire riche et très incasable. ARME CHOISIE: Le maillet de croquet, parce qu'en plus, il est beau. MÉTIER: scolarisée à domicile. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable. CÉLÉBRITÉ: Elle Fanning



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : Si on est un oiseau et que l'on saute, on déploie ses ailes, et on vole. Si on est au-dessus d'un lac et que l'on saute, on plonge, et on nage. Si on a un deltaplane, on plane. Si on a un ressort, on rebondit. N'est-ce pas ? Candice, elle avait un ressort, un deltaplane, elle était un oiseau au-dessus d'un lac. Elle n'aurait pas dû mourir en sautant comme ça. C'était la nuit mais elle voyait très bien, oui elle voyait très bien qu'elle n'allait pas mourir. Alors elle s'est jetée dans ce lac accueillant. Elle s'est trompée, il n'y avait ni lac ni rien, rien que le béton en bas, et l'écrasement mou de son petit être. C'était juste un accident pas vrai ? Ce n'était pas de sa faute. C'était la faute de la fenêtre. Cette fenêtre, elle était démoniaque.

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : Au fond Candice elle le savait qu'elle arriverait là. Elle pouvait pas mourir, je vous l'ai déjà dit ? Elle pouvait pas, et elle est pas morte d'ailleurs. Cette survie étrange ne pouvait exister que dans un tel endroit. Détruit, ou plutôt en destruction, certes. Mais tellement beau. Oui Candice trouve le pays des merveilles tout à fait merveilleux. Il ressemble tellement à un cauchemar, à ses cauchemars, elle ne peut pas s'empêcher d'y vivre comme on joue à un jeu, un jeu très divertissant. Elle s'amuse. Surprenant hein, qu'une telle enfant s'amuse dans un monde comme celui-ci ? C'est pourtant la vérité. Mais qui sait, peut-être un jour pourrait-elle se réveiller et s'apercevoir que ce cauchemar incessant l'a lassée...

QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : Sans hésitation, je peux vous dire que Candice se sent parfaitement chez elle sur l'île de la Simili-Tortue. Tout lui plaît là-bas, tout. Elle aime n'y aller que la nuit. Elle aime cette mer noire et visqueuse qui empeste tout autour de ce tas de terre. Elle aime la petite cabane posée au milieu de ce n'importe quoi comme un pseudo-havre de paix ; et cette épave de château ambulant que tous disent lugubre. Lugubre ? Non, c'est un palace pour Candice, qui, il faut bien l'avouer, s'efface vite devant Psi quand elle touche le sol de l'île. Car elle l'aime, cette douce odeur de troubles qui s'infiltre dans son cerveau au beau milieu de la nuit... Comme si dans cet endroit trop glauque, elle pouvait tout gérer de ses crises, les laisser faire librement en se dédouanant derrière les effets hallucinogènes des plantes, derrière le reflet de la lune blanche. Et l'idée folle l'a déjà effleurée, alors qu'elle se tenait sur le pont de fumée : s'il disparaissait et qu'elle tombait avec lui dans une seconde chute fatale ; ou si elle allait enfin goûter aux baignades déplorées de cette eau de pétrole, si elle s'engluait dans le noir – si elle faisait l'une ou l'autre de ces choses, mourrait-elle ? Son sourire enfantin connaissait la réponse.


∆ elle est malade, malade dans sa tête, ce qui lui a valu scolarité à domicile, soins particuliers, attention sur-mesure. et en plus, c'est incurable. ∆ ses parents étaient passionnés par le grec ancien et ont ainsi donné à leur première fille l'avant-dernière lettre de l'alphabet pour prénom : Psi. impossible de dire si ce prénom eut une quelconque influence sur la demoiselle, mais il est désormais d'une ironie tordante. ∆ elle a une sœur jumelle, omega, qui est en réalité loin d'être sa sœur jumelle, mais elle l'a pourtant toujours considérée comme telle – multiples moqueries et trahisons à répétition n'ont rien ébranlé de son affection ∆ elle est passionnée par le dessin depuis toujours et aurait aimé passer plus de temps à construire de nouveaux mondes à coup de feutre plutôt qu'à travailler, chose qu'elle n'a jamais comprise ∆ si elle n'a jamais envisagé de mourir, elle n'a jamais vraiment envisagé de vivre non plus. l'avenir lui était une notion totalement étrangère ∆ elle est assez indolente ; bien sûr elle peut s'énerver ou rire, mais elle reste quelqu'un de très calme, sous-terrain, en quelque sorte ∆ elle a eu un chien pour son septième anniversaire, elle l'avait réclamé et réclamé encore. il s'appelait Douffy, et elle l'aimait vraiment beaucoup, d'ailleurs, il lui manque un peu ∆ au fond elle sait bien qu'on ne l'a jamais considérée comme une enfant normale, mais elle n'arrive pas à savoir si elle en souffre ou non, puisqu'elle-même se considère comme une enfant anormale. ∆ avant, quand elle faisait des crises, elle avait son monde à elle, une sorte de parc d'attractions en guimauves multicolores. cependant maintenant qu'elle est au pays des merveilles, elle perd peu à peu cet univers et ses crises commencent à changer. c'est bien la première fois qu'elle aimerait pouvoir aller voir un docteur, d'ailleurs, pour savoir ce que cela annonce ∆ elle hait ses parents de chaque petite fibre de son être.



Dernière édition par Candice P. Prior le Dim 2 Sep - 22:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 18:44



raconte moi une histoire

Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée.

Elle s'est coupée.

Elle s'est coupée jusqu'à ce qu'elle meure.

The good is never easy, the easy never good.
J'avais trois ans. Je crois. Tout ce que vous devez savoir à propos de cet épisode, c'est qu'il est enfoui très profondément en moi. Trop profondément. Il a détruit celle que j'étais, pour faire renaître celle que je suis. C'est probablement mon plus beau souvenir, mon pire cauchemar. Tout ce que vous avez à savoir à propos de cet épisode, c'est que je ne m'en rappelle absolument pas.
Maman est là. Papa aussi. Maxim-Ace aussi. Maxim-Ace, c'est ma sœur. Elle était toute petite à l'époque, et toute gentille, et toute mignonne. Je crois. C'est un peu flou. On est tous ensemble dans un parc. Il fait beau. Il y a du soleil, du bleu, des oiseaux. On est super heureux. Comme Superman quand il sauve Loïs Lane : on est super heureux, pour de vrai. On joue en courant avec ma sœur. « Tu comptes !  », je lui dis. On va jouer à cache-cache. J'aime bien ce jeu, je gagne tout le temps. Tout le temps. Et là aussi je vais gagner, j'en suis sûre. Elle, elle va compter derrière l'arbre. Je connais déjà ma cachette. Elle se cache derrière ses mains, et je me précipite vers le toboggan. Sous le toboggan pour être précise. Il y a un genre de repli de plastique, au troisième quart de la descente, c'est une super bonne cachette, je suis forte, hein, je suis trop forte ! Omega va jamais me trouver. Je me blottis dans ce recoin, fière et excitée. Et j'attends. J'attends. J'attends...
J'attends toute la nuit. Les ombres viennent et m'envahissent. « Maman ?  » Elle n'est pas là. Elle est partie, et Papa aussi, et Maxim-Ace avec eux. Ils m'ont laissée là. Ils m'ont peut-être oubliée, ou peut-être abandonnée. Peut-être qu'ils ne reviendront jamais. Je suis perdue. Je ne peux même plus sortir de mon trou, tétanisée par la peur. Et si je restais là toujours ?
C'est là que m'est venue l'idée. La seule et unique idée de ma vie. Je n'étais pas coincée. J'étais libre, totalement libre, je pouvais aller n'importe où, créer n'importe quoi, vivre ce que je voulais. Je n'avais qu'à l'imaginer.
Dès lors, j'eus trois ans en moyenne deux fois par jour.

You've destroyed everything you've made.
Maman je te déteste. Je te déteste tellement. Papa je te déteste, je te déteste aussi. Je vous déteste tous les deux. Je suis allongée sur mon grand lit blanc, on a un si grand appartement, j'ai un si grand lit blanc, si blanc. Le plafond ne souffre d'aucune imperfection. Pas comme moi c'est ça ? Oui c'est ça, c'est toujours ça, pas comme moi. J'ai jamais pu être soignée. Je suis pas celle qui faudrait. Je vous hais. Ça fait trois semaines qu'elle est morte, on est mardi. J'ai pas fait de crise aujourd'hui. J'en ai pas fait hier, ni avant-hier non plus, enfin si avant-hier à minuit mais la nuit c'est un peu différent, dis-le-moi maman, que la nuit c'est différent. Que c'est pas ma faute, que vous m'aimez, que vous l'aimiez. Dites-le-moi que c'est pas de ma faute, que j'aurais rien pu faire. Mentez-moi encore un peu.
Non, non, non ne mentez pas. Finalement ne dites rien. Laissez-moi allongée sur mon lit, les lèvres scellées à l'acier, laissez-moi pleurer des yeux secs et glandes épuisées. J'aurais du rester avec elle, ne pas fermer cette porte, ne pas faire l'idiote, ne pas me laisser contrôler par mon esprit de gosse, d'attardée, de conne, de folle. Je crois que je me hais. Presque autant que ce que je vous hais vous. Pourquoi vous avez fait ça ? Pourquoi vous m'avez appelée Psi ? Pourquoi elle Omega ? « Pourquoi vous l'avez adoptée ? » c'est ces mots qui sortent de ma bouche morte, suicidée avec le corps exsangue de celle qui a toujours été ma sœur. « Pourquoi vous l'avez adoptée ? » je dis encore, et encore, et encore. Jusqu'à ce que l'un d'eux passe par le couloir et m'entende. J'ai pas compté, combien de fois je l'ai répétée cette phrase, combien de temps j'ai attendu inerte sur mon drap, attendu qu'on s'intéresse à moi. Pas de crise, pas d'attention. C'était peut-être cela. « Chérie, tu devrais venir, il y a Candice qui... » Le reste est inaudible, de toute façon je m'en fiche de ce qu'il peut lui raconter pour qu'elle vienne – du moment qu'elle vient. Qu'elle répond. Elle vient, il lui chuchote quelques mots à l'oreille. Elle se fige, je le vois du coin de mon œil fixé sur le plafond trop parfait. On est tellement riches. Je suis peut-être leur punition pour tant d'aisance, leur malédiction. « Est-ce que je vous décevais déjà ? » C'est la seule explication que j'ai en tête, la seule qui vaut le coup : je les décevais, ils ont voulu réessayer. Ils ne répondent pas. Je hausse ma voix qui reste froide. « Est-ce que je vous décevais déjà, quand j'étais un bébé ? » J'ai presque envie de leur demander si j'étais déjà folle. Elle s'assoit sur mon lit, elle, elle que je déteste tellement de m'avoir mise au monde comme ça, folle, elle que je déteste de m'aimer trop ou de ne pas m'aimer assez, j'hésite toujours sur ce point-là, la dose d'amour qu'elle aurait du me donner. Au passé. C'est fini maintenant. Elle approche sa main de mon bras ; « Candice, qu'est-ce que tu... » racontes, oui c'est ça qu'elle doit vouloir dire. Elle me touche. « Ne me touches pas. » j'énonce sans broncher. Je sens son recul, sa surprise. Oh je suis tellement calme, tellement calme. Je n'ai jamais été aussi calme et sérieuse. Aussi mature. Ils ne s'y attendaient pas hein, à ce qu'un jour je sois grande, à ce que je sâche toute la vérité et à ce que je la leur envoie dans la figure. Je suis un diable et pour la première fois la boîte s'est ouverte, pour la première fois le ressort fonctionne et j'arrête de me laisser caresser comme un vulgaire toutou. Ça me fait penser à Douffy. Je l'aime bien Douffy. « Douffy !  » j'appelle dans le silence qu'ils ne dérangent pas, incapables de me répondre, capables de rien. Mon chien arrive, je tapote le matelas pour lui faire comprendre que je veux le voir monter. Ce qu'il fait, venant se caler contre ma hanche. Je l'aime ce chien. Je le caresse lentement. Eux ils ne font toujours rien. À mon avis ils se lancent juste des regards affolés mais je ne peux pas vérifier, je préfère chercher des yeux un craquèlement là-haut. Puis je me demande soudain : oseront-ils m'engueuler ? Oseront-ils me reprocher quelque chose à moi, la folle ? Est-ce que ça me donne tous les droits ? Le droit de dire la vérité, le droit de dire : « C'est vous qui l'avez tuée. », de dire : « Je vous hais. » J'attends quelques secondes. Rien. Une minute, et toujours rien. Aucun reproche n'est sorti de leur bouche. Je suis folle. Je ne sais pas ce que je dis, ils ne peuvent pas m'en tenir rigueur. Alors je me tourne sur le côté, vers le mur, dos à eux, les mains sous la tête, le sourire aux lèvres.

I belive in fairies, I do, I do, I do.
Un mois, un mois pile depuis qu'elle a voulu sauter. Ce qu'elle n'a pas fait, d'ailleurs. Ça m'a fait faire un cauchemar cette nuit, un cauchemar horrible où on était une seule et même personne, où on s'entretuait sur la fenêtre. Cette fenêtre. Je me suis levée quand la peur m'a réveillée, et j'ai marché dans le long couloir, et j'ai touché les murs, et j'ai ouvert la porte qu'on ouvre plus jamais, celle où il y avait son sang qui coulait, qui rampait, sur le parquet. Tout est impeccable sous les rayons de lune, on distingue la propreté et nulle once du dessein de mort achevée ici. En face de moi, la fenêtre. Elle est grande cette fenêtre, elle est haute, il y a juste une petite rambarde en acier torsadé, c'est joli. Je m'approche en tremblant. J'ai mal à la tête, c'est un peu une migraine derrière mes yeux mais c'est une migraine dont je connais la couleur, je sais ce qu'elle annonce cette douleur dans mon crâne. J'ignore. Ma dernière crise remonte à plus de quatre jours déjà, à croire que ça va mieux sans Omega – mais évidemment non ce n'est pas ça, c'est beaucoup plus compliqué : ça va mieux depuis qu'on a fermé cette porte, depuis qu'on ne s'approche plus de cette fenêtre. C'est comme ça que je vois les choses. Et là je ne vois plus rien, plus rien du bitume en bas, plus rien des voitures qui filent de temps à autres. Il y a de l'eau. Maman je veux aller jouer dans l'eau. Oui ma chérie descends viens me voir. Maman je peux sauter pas vrai ? J'ouvre la fenêtre, j'ai pas peur, je suis grande maintenant, je crois que je suis devenue grande d'un coup. J'arrive maman j'arrive. J'enjambe l'acier, c'est froid. Maman je vais pas tomber hein je suis un oiseau. Oui ma chérie tu as de belles ailes dans le dos. J'ai même un ressort, c'est drôlement chouette un ressort, ça fait des bruits rigolos. Je balance mes jambes dans le vide et les ressorts ils font zigouigoui, ça me fait rigoler. Mon papa même qu'il a un deltaplane orange comme les oranges et son deltaplane il vole au-dessus de ma tête ; oh oui papa je vais l'attraper, attends, je me lève ! Je tends le bras, je sais que je vais y arriver, voilà je le tiens, j'ai plus qu'à sauter. Je vais aller dans le lac, je vais aller nager, en bas je la vois, il y a Maxim-Ace, elle nage, je vais aller avec elle. Je saute.

~

Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté. Elle a sauté.

Elle a sauté.

Psi, elle a sauté.

hors-jeu

PSEUDO: bas-bleu. AGE: jeune et insouciante, disons, plus que mon perso (enfin à peine). COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? orgasmique, ça donne très envie de jouer au jeu même si les jeux vidéos et moi ça fait deux. COMMENT L'AS-TU DÉCOUVERT ? sur bazzart, à sa réouverture. ACTIVITE: 7/7 normalement, mais il faudra revoir à la rentrée (malheureusement)... CODE DU REGLEMENT: Alice's madness UN MOT POUR LA FIN ? Le RPR trouve ma musique obscène, mais j'serai bientôt dans le top 50 avec ma paire de top-teeeen !



Dernière édition par Candice P. Prior le Mer 5 Sep - 15:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 19:16

elle est sublime, le scénario choisi est génial, ta citation roxe du poney et ton dernier mot c'est du orelsan. je t'aime bien toi. :hunhun:
Bienvenue parmi nous, merci de ton inscription et si tu as une question, n'hésite pas ! I love you



∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ MESSAGES : 38
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 21/08/2012
→ AVATAR : Lana Del Rey
→ LOCALISATION : Elle se balade sans cesse...
Born to die...


FEUILLE DE ROUTE
Caractère:
Inventaire: Le glaive Vorpalin

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 20:28

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche! :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 20:44

HANNNN oui OrelSan si tu vois son logo dans l'cieeeeeel ♥ ! :mouton: Merci Appo pour tous ces compliments ♥️
Et merci Lily-Rose, Lana :bave:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 245
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 14/06/2012
→ AVATAR : Isabelle Fuhrman
→ CREDITS : Whorecrux&Tumblr&Stellaire
→ LOCALISATION : Quelque part où elle peut réfléchir en paix.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Mature - Egocentrique - Sarcastique - Manipulatrice - Solitaire - Têtue - Rusée - Lucide - Lunatique - Franche - Cynique
Inventaire: le Cheval Bâton et l'ombrelle.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 21:08

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

(Je mets des espace pour couper mon cri, c'est dans mes habitudes de déformer le forum... :hin: )

JE SUIS TROOOOP CONTEEEEEEEEEEEEEEEEEENTE ! Même si je t'ai déjà dit le principal par MP... TU VEUX BIEN QU'ON FASSE DES BEBES ? :bed: DIS OUI DIS OUI !

:mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi: :mouton: :sushi:
(You now why :21: )

Et encore merci... :bril.

BIENVENUUUUUUE ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 26
→ MESSAGES : 37
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 28/07/2012
→ AVATAR : Ben Barnes
→ CREDITS : JACAGE.
→ LOCALISATION : No where

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Naïf. Ouvert. Hyper-sensible. Tendre. Dévoué. Charismatique. Farouche. Borné. Exigeant. Résigné. Rancunier Docile.
Inventaire: Glaive Vorplain, son cervau et un parapluie.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 22:50

Biiiiiiiiiiiiiiiienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

nous sommes tous fous

→ AGE IRL : 23
→ MESSAGES : 362
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 16/06/2012
→ AVATAR : Rick Genest
→ CREDITS : Marleen & PEPPERLAND
→ LOCALISATION : Un peu partout, un peu nul part ; errance
« A quoi bon
des chaussures de course haut de gamme
et une boussole fiable
si je ne sais même pas
tenir la carte dans le bon sens ? »


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Solitaire - Charismatique - Déterminé - Manipulateur - Violent - Introverti - Blessé - Hypocrite - Blasé - Louche - Réaliste - Sûr de lui - Traître - Égoïste - Amoureux - Rusé - Débrouillard - Impulsif - Sanguin - A tendance à regretter - Prudent - Méfiant - Cynique - Fourbe - Froid - Distant - Dépressif - Émotionnellement fragile - Plus faible qu'il n'y paraît
Inventaire: Parapluie et Cartes Rasoirs

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Ven 31 Aoû - 7:07

Bienvenue ici ! I love you
En plus c'est le scénario d'Omegaaaa :bril:



❝PHILEAS SWANN ORWELL❞
c'était là encore une expression de sa fabuleuse faculté d'embellir la réalité. je lui envie, ce don. pour ma part, j'ai plutôt tendance à me dire, quand un bébé sourit, que c'est un réflexe. une étoile qui file n'est sans doute qu'un satellite télé naufragé, le chant des oiseaux est rempli de menaces envers les intrus, et Jésus n'a probablement jamais existé, en tout cas pas à cet endroit et à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Ven 31 Aoû - 11:38

Ma soeuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur :sushi1: :sushi: :renard: ♥️ OUiIiii faisons des bébés entre sœurs c'est pas dangereux on est pas liées par le sang :hin: Je t'aiiiiime merci encore pour ce scénario j'espère que je ne te décevrai pas :king:

Merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Ven 31 Aoû - 15:12

Bienvenue sur whyda, l'avatar, puis le second prénom, Psi, j'adore. :bave: :bril:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 25
→ MESSAGES : 227
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 09/06/2012
→ AVATAR : abbey lee.
→ CREDITS : heartlessSCREEN.
→ LOCALISATION : la falaise blanche.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Ven 31 Aoû - 19:22

C'est un excellent choix de scénario, really I love you
Bon courage pour ta fiche, j'espère que tu t'amuseras bien sur le forum :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Sam 1 Sep - 21:05

Merci vous deux :19:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 245
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 14/06/2012
→ AVATAR : Isabelle Fuhrman
→ CREDITS : Whorecrux&Tumblr&Stellaire
→ LOCALISATION : Quelque part où elle peut réfléchir en paix.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Mature - Egocentrique - Sarcastique - Manipulatrice - Solitaire - Têtue - Rusée - Lucide - Lunatique - Franche - Cynique
Inventaire: le Cheval Bâton et l'ombrelle.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Mer 5 Sep - 13:18

HAAAAAAAAAAN. J'ai lu le début de ta fiche, c'est... MERVEILLEUX ** J'adore comment tu écris, je suis supeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer impatiente de lire le reste, ça promet !
:3: :sushi: :sushi1: :shuffelin: :cheerlader: :jongle: :mouton: :ronde:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Mer 5 Sep - 15:23

Hooooo merci :bave: Je viens de finir (moi j'dis on est connectées de la tête I love you) j'espère que ça te plaira :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 245
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 14/06/2012
→ AVATAR : Isabelle Fuhrman
→ CREDITS : Whorecrux&Tumblr&Stellaire
→ LOCALISATION : Quelque part où elle peut réfléchir en paix.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Mature - Egocentrique - Sarcastique - Manipulatrice - Solitaire - Têtue - Rusée - Lucide - Lunatique - Franche - Cynique
Inventaire: le Cheval Bâton et l'ombrelle.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Mer 5 Sep - 20:03

C'est... C'est magnifique. :bave: Vraiment. J'adore, c'est superbe, c'est waouh, j'adore comment tu écris, tu es géniale ** Tu as parfaitement tout compris de comment je voyais Candice (PSIIII !)... On est vraiment connectées mentalement, t'as raison !

:sushi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Mer 5 Sep - 20:07

:mouton: (je te jure je fais la tête du mec sur le mouton actuellement)
Ben... merci What a Face Je suis vraiment contente que ça te plaise, j'avais peur d'avoir un peu trop brodé sur sa haine de ses parents, son oubli au parc, tout ça. Mais si ça te plaît c'est trop génia-a-aaaal I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

êtes-vous pion ou reine ?

→ AGE IRL : 20
→ MESSAGES : 245
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 14/06/2012
→ AVATAR : Isabelle Fuhrman
→ CREDITS : Whorecrux&Tumblr&Stellaire
→ LOCALISATION : Quelque part où elle peut réfléchir en paix.

FEUILLE DE ROUTE
Caractère: Mature - Egocentrique - Sarcastique - Manipulatrice - Solitaire - Têtue - Rusée - Lucide - Lunatique - Franche - Cynique
Inventaire: le Cheval Bâton et l'ombrelle.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Mer 5 Sep - 20:09

Roh non franchement c'est vraiment mieux que ce dont j'avais rêvé ** C'est parfait, vraiment ! :bave: :3:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

la mort imprévue fait partie de la vie, il faut bien accepter

→ AGE IRL : 22
→ MESSAGES : 861
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 02/10/2011
→ AVATAR : emily browning
→ CREDITS : ginger's spleen
→ LOCALISATION : bonne question
WHERE IS MY MIND ?


FEUILLE DE ROUTE
Caractère: timide, intelligente, discrète, fragile, peu bavarde, triste, tenace, appliquée, douce-amère, délicate, dévouée, minutieuse, juste, acerbe, sensible, vigilante, ignorante, docile, introvertie, candide
Inventaire: l'ombrelle et l'éventail métallique

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 6 Sep - 16:49

j'ai adoré ta fiche, vraiment. :bril:



Alice
what have you done ?

On dit que le hasard fait bien les choses. Veux-tu que je te dises ? Le hasard à fait que, toi, oui toi, tu fasses parti de mon groupe. Tu me ressembles, tu me rappelles .. moi, avant l'accident. Un temps que je regrette, un temps fini et totalement changé. Je suis fière de t'avoir avec moi, par contre, prend garde à toi et ce côté de moi que tu as. Quoi qu'il en soit, pour le bon fonctionnement de la suite, je te conseil vivement de signaler ton avatar pris, mais d'aussi remplir ta feuille de personnage. Par la suite, tu pourras faire tes liens et tes topics. Si jamais, il y a un soucis, les absences sont là.

Quoi qu'il en soit, j'admire ton courage à être venu ici, le monde distordu de la pauvre Alice. Monstres et bêtes sans noms, te suivront partout. Mais si tu as choisi de faire parti de l'aventure, ce n'est pas pour rien. Je te souhaite bonne chance à toi Candice P. Prior et surtout, ne meurs pas ... A nouveau.




∇ SUMMERTIME SADNESS.

« I remember when I met him, it was so clear that he was the only one for me. He was charismatic, magnetic, electric, and everybody knew it. I always got the sense that he became torn between being a good person and missing out on all of the opportunities that life could offer a man as magnificent as him. And in that way I understood him. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ain't it fun, living in the real world? [DOUDIE.]
» Nightmares are real ♣ Andrew Earl
» Real girls aren't perfect. Perfect girls aren't real.. /Lily-rose Faith Rivest (Fini)
» CNN: Food prices rising across the world
» real nan cho
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHAT HAVE YOU DONE ALICE ? :: GESTION / EVOLUTION :: Registre du Pays des Merveilles :: Tiens donc, viens boire une tasse de thé !-