AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum fermé.
Pour en savoir plus, c'est ici

Partagez | 
 

 Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 18:44



Candice Psi Prior

« Three tomatoes are walking down the street- a poppa tomato, a momma tomato, and a little baby tomato. Baby tomato starts lagging behind. Poppa tomato gets angry, goes over to the baby tomato, and smooshes him... and says, ”Ketch up !” »


ÂGE: 15 ans. DATE DE NAISSANCE: Vingt-neuf décembre 1996. LIEU DE NAISSANCE: Londres, Grande Bretagne. STATUT SOCIAL: célibataire riche et très incasable. ARME CHOISIE: Le maillet de croquet, parce qu'en plus, il est beau. MÉTIER: scolarisée à domicile. TRAITS DE CARACTÈRE PRINCIPAUX: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable. CÉLÉBRITÉ: Elle Fanning



RACONTEZ NOUS VOTRE MORT : Si on est un oiseau et que l'on saute, on déploie ses ailes, et on vole. Si on est au-dessus d'un lac et que l'on saute, on plonge, et on nage. Si on a un deltaplane, on plane. Si on a un ressort, on rebondit. N'est-ce pas ? Candice, elle avait un ressort, un deltaplane, elle était un oiseau au-dessus d'un lac. Elle n'aurait pas dû mourir en sautant comme ça. C'était la nuit mais elle voyait très bien, oui elle voyait très bien qu'elle n'allait pas mourir. Alors elle s'est jetée dans ce lac accueillant. Elle s'est trompée, il n'y avait ni lac ni rien, rien que le béton en bas, et l'écrasement mou de son petit être. C'était juste un accident pas vrai ? Ce n'était pas de sa faute. C'était la faute de la fenêtre. Cette fenêtre, elle était démoniaque.

QUE PENSEZ-VOUS DU PAYS DES MERVEILLES ACTUEL ? : Au fond Candice elle le savait qu'elle arriverait là. Elle pouvait pas mourir, je vous l'ai déjà dit ? Elle pouvait pas, et elle est pas morte d'ailleurs. Cette survie étrange ne pouvait exister que dans un tel endroit. Détruit, ou plutôt en destruction, certes. Mais tellement beau. Oui Candice trouve le pays des merveilles tout à fait merveilleux. Il ressemble tellement à un cauchemar, à ses cauchemars, elle ne peut pas s'empêcher d'y vivre comme on joue à un jeu, un jeu très divertissant. Elle s'amuse. Surprenant hein, qu'une telle enfant s'amuse dans un monde comme celui-ci ? C'est pourtant la vérité. Mais qui sait, peut-être un jour pourrait-elle se réveiller et s'apercevoir que ce cauchemar incessant l'a lassée...

QUEL EST VOTRE ENDROIT PRÉFÉRÉ DANS CE PAYS ? : Sans hésitation, je peux vous dire que Candice se sent parfaitement chez elle sur l'île de la Simili-Tortue. Tout lui plaît là-bas, tout. Elle aime n'y aller que la nuit. Elle aime cette mer noire et visqueuse qui empeste tout autour de ce tas de terre. Elle aime la petite cabane posée au milieu de ce n'importe quoi comme un pseudo-havre de paix ; et cette épave de château ambulant que tous disent lugubre. Lugubre ? Non, c'est un palace pour Candice, qui, il faut bien l'avouer, s'efface vite devant Psi quand elle touche le sol de l'île. Car elle l'aime, cette douce odeur de troubles qui s'infiltre dans son cerveau au beau milieu de la nuit... Comme si dans cet endroit trop glauque, elle pouvait tout gérer de ses crises, les laisser faire librement en se dédouanant derrière les effets hallucinogènes des plantes, derrière le reflet de la lune blanche. Et l'idée folle l'a déjà effleurée, alors qu'elle se tenait sur le pont de fumée : s'il disparaissait et qu'elle tombait avec lui dans une seconde chute fatale ; ou si elle allait enfin goûter aux baignades déplorées de cette eau de pétrole, si elle s'engluait dans le noir – si elle faisait l'une ou l'autre de ces choses, mourrait-elle ? Son sourire enfantin connaissait la réponse.


∆ elle est malade, malade dans sa tête, ce qui lui a valu scolarité à domicile, soins particuliers, attention sur-mesure. et en plus, c'est incurable. ∆ ses parents étaient passionnés par le grec ancien et ont ainsi donné à leur première fille l'avant-dernière lettre de l'alphabet pour prénom : Psi. impossible de dire si ce prénom eut une quelconque influence sur la demoiselle, mais il est désormais d'une ironie tordante. ∆ elle a une sœur jumelle, omega, qui est en réalité loin d'être sa sœur jumelle, mais elle l'a pourtant toujours considérée comme telle – multiples moqueries et trahisons à répétition n'ont rien ébranlé de son affection ∆ elle est passionnée par le dessin depuis toujours et aurait aimé passer plus de temps à construire de nouveaux mondes à coup de feutre plutôt qu'à travailler, chose qu'elle n'a jamais comprise ∆ si elle n'a jamais envisagé de mourir, elle n'a jamais vraiment envisagé de vivre non plus. l'avenir lui était une notion totalement étrangère ∆ elle est assez indolente ; bien sûr elle peut s'énerver ou rire, mais elle reste quelqu'un de très calme, sous-terrain, en quelque sorte ∆ elle a eu un chien pour son septième anniversaire, elle l'avait réclamé et réclamé encore. il s'appelait Douffy, et elle l'aimait vraiment beaucoup, d'ailleurs, il lui manque un peu ∆ au fond elle sait bien qu'on ne l'a jamais considérée comme une enfant normale, mais elle n'arrive pas à savoir si elle en souffre ou non, puisqu'elle-même se considère comme une enfant anormale. ∆ avant, quand elle faisait des crises, elle avait son monde à elle, une sorte de parc d'attractions en guimauves multicolores. cependant maintenant qu'elle est au pays des merveilles, elle perd peu à peu cet univers et ses crises commencent à changer. c'est bien la première fois qu'elle aimerait pouvoir aller voir un docteur, d'ailleurs, pour savoir ce que cela annonce ∆ elle hait ses parents de chaque petite fibre de son être.



Dernière édition par Candice P. Prior le Dim 2 Sep - 22:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

je suis en enfer !

→ AGE IRL : 21
→ MESSAGES : 14
→ ARRIVÉ AU PAYS LE : 30/08/2012
→ AVATAR : elle fanning.
→ CREDITS : nénés.
→ LOCALISATION : entre ici et ailleurs, sûrement.



FEUILLE DE ROUTE
Caractère: amicale, psychotique, cultivée, instable, souriante, naïve, drôle, fragile, sincère, pleurnicharde, bienveillante, manipulable.
Inventaire: l'ombrelle et le cheval bâton, tout un style.

MessageSujet: Re: Ψ the real world is a lie and your nightmares are real. (candice)   Jeu 30 Aoû - 18:44



raconte moi une histoire

Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée. Elle s'est coupée.

Elle s'est coupée.

Elle s'est coupée jusqu'à ce qu'elle meure.